Publicite

Côte d’Ivoire : Action judiciaire du RDR contre des pro-Soro pour outrage à Kandia Camara

La Direction du Rassemblement Démocratique des Républicains n’est pas du tout contente des récentes sorties des proches de Guillaume Soro. Parmi ceux-ci, figurent Touré Moussa et Franklin Nyamsi, qui ont vertement critiqué l’interview donnée par la Secrétaire Générale du RDR à Jeune Afrique, il y a une semaine. En réaction à ses attaques, le RDR a décidé de saisir la justice ivoirienne. 
Publicite

Le RDR condamne et menace

Dans un communiqué rendu public ce mardi 26 juin 2018, la Direction du Rassemblement Démocratique des Républicains a tapé du poing sur la table après les propos tenus par certains proches de Soro dont Touré Moussa et Franklin Nyamsi. Pour le RDR, ces attaques et ces injures proférées à l'encontre leur SG sont intolérables. Les militants du parti au pouvoir pensent que « rien ne peut justifier ces attaques et injures à l’endroit d’une Dame, mère de famille, membre du gouvernement et de surcroît Secrétaire Générale du parti ». Au regard de la gravité des faits « La Direction du RDR se réserve le droit de saisir la justice pour outrages à l’égard de la Secrétaire Générale ».

Ce qui est en question

La colère de la Direction du RDR fait suite aux propos des pro-Soro cités plus haut. Ces derniers ont tenu des propos que le RDR juge offensant, après l’interview accordée par la Ministre de l’Education nationale à Jeune Afrique, dans sa parution du 17 juin 2018. Celle-ci y déclare, entre autres, que : « Personne n’a mis une arme sur la tempe de Guillaume Soro en lui disant : Il faut que tu sois membre du RDR. Il est là de son plein gré, et si un jour il ne veut plus y être militant, il partira » ou encore que : « N’oublions pas non plus que c’est en tant que militant de ce parti qu’il a été élu Président de l’Assemblée nationale. Je peux le dire avec un mégaphone : ce qu’il est aujourd’hui, il le doit au Président Ouattara et au RDR, et il le fait ». 

La réaction des pro-Soro

La réaction des proches du député de Ferké ne s’est pas faite attendre. Les dénommés Touré Moussa et Franklin ont donné une réplique telle que celle-ci a provoqué la colère du RDR. Le dernier nommé, Franklin Nyamsi, a procédé à un déboulonnage, pièce par pièce, de tout l’échafaudage qui constituait l’argumentaire de la SG du RDR. Il affirme par exemple que : « Madame Camara ment, elle ment platement ». Puis d’ajouter que : « Madame Camara est en grande difficulté. Elle craint de ne pas être reconduite dans le prochain gouvernement de Côte d’Ivoire, alors elle a décidé de se trouver en Guillaume Soro un bouc émissaire ». 

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1679656 : 1.6 mb
MEMORY : 1471096 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.