Publicite

Côte d’Ivoire : Affaire Brice Siesson, la jeunesse de Facobly demande la levée de l’immunité parlementaire d’Evariste Méambly

La Jeunesse Unie pour le Développement de Facobly (JUDK) a organisé une conférence de presse, ce mardi, à Yopougon, pour revenir sur l’affaire du meurtre du jeune Brice Siesson, le 22 février dernier, au domicile du président du conseil régional de Facobly, Evariste Méambly, accusé dans cette histoire.

Publicite
Suite aux indices découverts sur son corps notamment le bras fracturé, port de couche, tendon pied droit coupé, lors de leur visite à la morgue du chu de Yopougon, ensuite aux menottes tachées de sang dans ses affaires rendues à sa famille, la JUDF dit être convaincue de l’implication du député de Facobly dans cette mort comme celui-ci a tenté de faire croire le contraire, lors de sa conférence de presse organisée récemment à Cocody dans les locaux de l’Intelligent d’Abidjan.

 « La JUDF Condamne avec la dernière énergie cet assassinat brutal et atroce, interpelle le Président de la République, le président de l’Assemblée Nationale, le ministre de la justice afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire tragique, puisque Gnehi a été assassiné au domicile du député Evariste Méambly. La JUDF demande que son immunité parlementaire soit levée, afin qu’il réponde aux convocations de la justice.

De plus, en guise de protestation contre cette affaire, la Jeunesse Unie pour le Développement de Facobly a informé qu’elle compte porter haut sa voix à travers des manifestations à venir.

« Aussi la JUDF envisage-t-elle organisé une marche de protestation à Facobly les jours à venir », a-t-elle déclaré, tout en profitant pour demander « aux populations de Facobly de garder leur calme afin de permettre à la justice de faire son travail » et remercier « tous ceux qui apportent de loin ou de près leur soutien matériel, financier à la famille éplorée ».

Mais avant, la JUDF a signifié qu’à l’issue de cette conférence de presse du jour, ils iront à la morgue pour demander le nom de la personne qui a déposé le corps du jeune Brice Siesson, avertissant que s’ils n’obtiennent pas de réponse, ils porteront plainte contre le directeur de la morgue du CHU de Yopougon.   

Paula K. avec Aimé G., Correspondant / Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1728520 : 1.65 mb
MEMORY : 1508256 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.