Publicite

Côte d’Ivoire : Affaire Koné Zakaria à Vavoua, « Guerre » sur la toile entre anti et pro qui brandissent le cas du Général Philippe Mangou

S’il y a un fait qui a alimenté l’actualité sur la toile relativement aux campagnes électorales, c’est bien l’intervention du colonel Koné Zakaria en langue malinké en présence de militants RHDP, en pleine campagne électorales municipales et régionales.

Publicite
Depuis les faits, un spectacle digne de combat de boxe entre cyberactiviste bat son plein
.

Si pour un officier supérieur de l’armée en fonction, une telle action jugée publicitaire, selon ses détracteurs, en faveur de son épouse, candidate à la mairie de Vavoua, face à l’ex-international ivoirien, Bonaventure Kalou, est interdite, des cyberactivistes en ont profité pour l’« allumer sur la toile ».

Selon un certain Souley de Paris, qui a dépeint le fait qu’un colonel de l’armée s’immisce dans une campagne électorale et que celui-ci intimide le candidat Bonaventure Kalou pour ne pas qu’il se présente aux municipales à Vavoua, Koné Zakaria s’est comporté comme un « voyou ».

De son côté, une certaine Leila Ouattara, visiblement favorable au proche du chef de l’Etat Alassane Ouattara, n’a pas tardé à répondre à ces personnes qu’elle qualifie de Gbagbo ou rien (Gor), des cyberactivistes favorables à l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo.  

« Mes amis Gor souffrent de la maladie d'Alzheimer, oublient-ils ou font-ils semblants. 8 ans déjà et ils ont oublié. Philippe Mangou (chef d’Etat-Major sous le régime de Laurent Gbagbo (NDLR) était un pipao lors de ce rassemblement non ?

En 2010, il avait pris parti pour le candidat Gbagbo malgré le fait qu'il avait perdu les élections.

C'est aujourd'hui vous connaissez qu'un militaire doit être neutre. Mangou cherchait quoi devant vous en 2010. Fermez vos bouches hein Koné Zakaria copie sur Mangou cordialement », a-t-elle réagi pour dénoncer l’action d’un général face à des milliers de jeunes gens patriotes, pro Gbagbo, au stade Robert Champroux, le 24 janvier 2011, en pleine campagne électorale pour les présidentielles.

Casimir Boh/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1714632 : 1.64 mb
MEMORY : 1479008 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Akody.com utilise les cookies pour suivre et compter les articles que vous avez lus. Ceci nous permet d'informer nos partenaires qui font la publicité sur notre site. En continuant, vous acceptez les termes d'utilisation de notre site.