Publicite

Côte d'Ivoire: Affaire « place des Musulmans », France 24 recule face aux réseaux sociaux ivoiriens

Les ivoiriens ont en mémoire les crises identitaires et religieuses qui ont blessées la cohésion sociale. Dans ces conditions, ces discours passent mal dans l’opinion publique en Côte d’Ivoire. Notre confrère de France 24 l’a appris à ses dépens.   

Dans la matinée de ce mardi 27 octobre 2020, une grosse polémique s’est emparée de la toile ivoirienne. En effet, ils sont nombreux ces ivoiriens de tous bords qui ont décidé d’exprimer leur indignation face à un article de France 24. Intitulé « Présidentielle en Côte d’Ivoire : la place des musulmans, enjeu crucial du scrutin », cet article au contenu clairement dangereux tend à dresser les religions entre elles.

Dès les premières lignes du texte, le ton est donné. « L’arrivé d’Alassane Ouattara au pouvoir en 2011, premier président musulman de Côte d’Ivoire, a placé cette communauté jadis exclue du cœur des rouages du pouvoir administratif et social...»

Face à cette situation, les internautes Ivoiriens de tous bords sont montés au créneau pour dénoncer ce qu’ils qualifient de « dangereuse manipulation ».

Suite à cette vague d’indignation, le media s’est vu obligé de retirer cet article. Cependant, ce geste n’a pas suffi pour faire baisser la tension. D’ailleurs, une pétition est lancée sur la toile afin d’interpeller France 24 français sur ses méthodes qui laissent parfois à désirer.


Joakim Attoubré
Observateur Citoyen
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1705424 : 1.63 mb
MEMORY : 1493032 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.