Publicite
 

Côte d’Ivoire : Après 8 ans d’exil, 160 réfugiés ivoiriens reviennent au pays

Mardi après-midi, 160 réfugiés Ivoiriens, venus essentiellement du Togo et du Ghana, ont rejoint leur terre natale, la Côte d’Ivoire, après 8 années d’exil dans leur pays d’accueil. Ce retour salutaire est à mettre au compte des autorités ivoiriennes et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour Réfugiés (HCR).
Publicite

L’un des derniers contingents de la sous-région

Après plus de 8 ans d’exil, dans la sous-région, 160 réfugiés Ivoiriens ont fait leur grand retour au pays natal. Ils venaient essentiellement du Togo avec 118 personnes et du Ghana, 42. Ces compatriotes, de retour d’exil, ont été chaleureusement accueillis au poste frontalier de Noë, entre la Côte d’Ivoire et le Ghana, par les autorités ivoiriennes et les responsables du HCR. La joie de retrouver leur pays animait la plus part des visages d’entre eux, mais aussi l’anxiété de savoir la nouvelle vie qui les attendait dans leur pays.

Des Ivoiriens encore en exil

Selon Mme Minata Dieket, directrice de la Direction d’Aide et d’Assistance aux Réfugiés et Apatrides, ces 160 personnes seront prises en compte conjointement par sa structure, les autorités ivoiriennes et le HCR. De fait, ils bénéficieront d’assistance et d’aide appropriée pour faciliter leur réintégration en Côte d’ Ivoire. Les 160 réfugiés pourront faire cas de leurs problèmes de logements, de scolarités et de documentations, entre autres.

Ce contingent de réfugiés serait l’un des derniers, sinon le dernier même, de la sous-région ouest-africaine. Selon M. Mohamed Askia Touré, représentant HCR Côte d’Ivoire, son organisation dénombrait, à la fin de la crise post-électorale, 300.000 réfugiés ivoiriens éparpillés dans des divers pays, principalement ceux la sous-région (Ghana, Togo, Libéria…). A ce jour, il y aurait eu 270.000 rapatriements volontaires avec des pics en 2013 et 2016. Cependant il reste encore, de l’avis du représentant du HCR en Côte d’Ivoire, plus de 30.000 autres réfugiés qui résideraient dans des pays d’Asie. C’est pourquoi, l’Etat de Côte d’Ivoire et ses partenaires entendent continuer leurs efforts pour que tous les Ivoiriens rentrent d’exil. Cela contribuera fortement à la réconciliation nationale.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1703312 : 1.62 mb
MEMORY : 1465576 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.