Publicite

Côte d’Ivoire : Arrêté dans la matinée, le Général Gbagbo libéré mardi soir

Arrêté mardi matin alors qu’il conduisait une manifestation des élèves du Lycée Classique devant la RTI, Steve Jimoh, dit Général Gbagbo, a été libéré dans la soirée même, a annoncé la direction de la FESCI du Lycée Classique dont il est le secrétaire général. Ses condisciples et lui ont organisé cette marche pour réclamer la reprise des cours et exiger de la télévision nationale qu’elle relaie les vraies informations sur la situation de l’école ivoirienne.
Publicite

Les cours à l’arrêt au Lycée Classique, depuis le lundi 11 mars

L’élève Steve Jimoh, alias Général de la Rue, a été libéré le mardi soir, selon la FESCI du Lycée Classique dont il est le secrétaire général. Plus tôt dans la journée, il avait conduit une manifestation des élèves de son lycée sur la Radiodiffusion Télévision Ivoirien (RTI). Cette marche visait à réclamer la reprise des cours au Gouvernement et aussi exiger de la télévision nationale qu’elle relaie les vraies informations sur la situation de l’école ivoirienne. Cette chaîne, qualifiée de griot du pouvoir, ne cesse de répéter que les cours se déroulent normalement sur l’ensemble du territoire. Alors que dans les faits, l’école ivoirienne est paralysée, en partie au moins, depuis plus d’un mois. Au niveau du Lycée classique, l’un des établissements d’excellence de Côte d’Ivoire, les enseignants sont également entrés en grève le lundi 11 mars dernier, à la suite d’une assemblée générale extraordinaire.

« Montrez les vraies images, y a pas école »

Ce mardi donc, les élèves du Lycée Classique se sont rassemblés devant la RTI en scandant « Montrez les vraies images, nous voilà dehors ! Venez nous filmer, y a pas école. Arrêtez de dire que l’école a repris. On veut aller à l’école ». Pour toute réponse à ces élèves soucieux de leur avenir, les policiers ont été déployés en grand nombre sur les lieux. Ils ont facilement dispersé le rassemblement à coup de gaz lacrymogène. Il y a eu quelques blessés et l’arrestation du leader Steve Jimoh. Celui-ci a été finalement libéré dans la soirée, certainement pour éviter de se mettre à dos la FESCI. Les élèves auraient pu descendre sur le Plateau ce mercredi matin, en grand nombre.

Un nom qui ne plaide pas en sa faveur

Notons que le Gal Gbagbo est en classe de Terminale D8 au Lycée Classique d’Abidjan. Sous son secrétariat, ce lycée d’excellence autrefois à l’écart des grèves nationales, est entré dans la danse. La section de la FESCI qu’il anime est même devenue l’une des plus actives, attirant sur lui la foudre des militants du régime. Son nom de camarade achève de le faire passer pour un trublion en mission.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1711424 : 1.63 mb
MEMORY : 1476216 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.