Publicite

Côte d’Ivoire : baisse du prix d’achat du cacao aux producteurs

Le prix du kilogramme de cacao en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial, est fixé à 700 francs CFA pour la campagne intermédiaire qui démarre samedi sur l’ensemble du territoire national contre 1,100 francs CFA à l’ouverture de la grande campagne en octobre dernier.
Publicite
L’annonce a été faite jeudi à Abidjan par le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, au sortir d’un conseil des ministres.

"Le prix bord champ du cacao pour la campagne intermédiaire qui s’ouvre le 1er avril 2017 a été fixé à 700 francs CFA", a indiqué Bruno Koné.

Le prix était de 1,100 francs lors de la campagne principale ouverte en octobre dernier.

Cette baisse est liée à deux facteurs, la chute du prix du kilo de cacao sur le marché international et la décote habituelle pendant la campagne intermédiaire, a expliqué le porte-parole du gouvernement.

Le 15 février, des producteurs de cacao ont lancé un mouvement de grève pour protester contre un blocage de la commercialisation de leur produit dans les ports d’Abidjan où s’entassaient des centaines de milliers de tonnes de fèves de cacao.

Selon le gouvernement, sur la période du 3 octobre 2016, début de la campagne principale, au 17 mars 2017, une baisse des prix internationaux de l’ordre de 27%, de 1,704 francs CFA à 1,239 francs CFA par kilogramme a été enregistrée.

En outre, le prix d’achat pour la saison intermédiaire se situe en dessous de celui de la campagne principale en raison de la décote qui découle du rétrécissement des fèves occasionné par la sécheresse en cette période.

"C’est une baisse importante et le gouvernement a décidé de faire un effort pour compenser ou atténuer l’impact de la baisse au plan international par rapport à un certain nombre de recettes", a souligné Bruno Koné qui annonce la suppression d’un certain nombre de taxes liées à la parafiscalité avec notamment "la taxe d’enregistrement qui passe de 5% à 0%".

La Côte d’Ivoire connaît deux récoltes de cacao par an, une récolte principale du mois d’octobre au mois de mars et une récolte intermédiaire appelée encore petite traite allant d’avril à août.

Le pays est le premier producteur mondial de cacao avec près de 1,5 million de tonnes de fèves la campagne écoulée.

Les ressources procurées par le cacao participent à hauteur de plus de 20% du PIB de la Côte d’Ivoire, représentent près de 50% des recettes d’exportation du pays et font vivre plus de six millions d’Ivoiriens.


 Xinhua
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1679512 : 1.6 mb
MEMORY : 1472432 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.