Côte d’Ivoire : Bédié dit être étonné de l’immixtion du Président Ouattara dans les élections locales

Lors du 6ème congrès extraordinaire du PDCI-RDA ce lundi à Daoukro, le président Henri Konan Bédié a évoqué, contexte oblige, les élections régionales et communales dont les résultats continuaient de tomber au compte-goutte et parfois de façon rocambolesque.
Il a dit notamment s’être étonné de l’implication personnelle du Président Ouattara dans la proclamation de ces résultats.

Bédié dénonce des tentatives d’inversion de résultats

Dans son discours de clôture des assises du 6e congrès de ce lundi 15 octobre 2018, le président Henri Konan Bédié n’a pas manqué de dénoncer certains faits, qui à ses yeux portent atteinte à la crédibilité des élections locales. Il a affirmé : « Je dénonce les violences, le braquage et les tentatives d’inversion de certains de nos résultats brillamment obtenus ; notamment dans les communes du Plateau, de Port-Bouët, de Grand-Bassam et dans les régions du Gontougo, de l’indenié-Djuablin et du Lôh-Djiboua ».


A cet instant-là, soulignons-le, la CEI n’avait pas encore donné les résultats des municipales du Plateau et de Port Bouët. Finalement c’est le candidat PDCI, Jacques Ehouo, qui l’emportera dans la première commune ; dans l’autre, l’élection sera tout simplement reprise.

Poursuivant, Bédié indexe le régime et plus particulièrement le Chef de l’Etat, qui aurait fait preuve d’un entrain un peu trop prononcé, pour de simples élections locales : « Par ailleurs je condamne les morts d’hommes consécutives aux violences perpétrées lors de ces scrutins. Je m’étonne de l’immixtion du chef de l’Etat dans les décisions de proclamation des résultats des élections » a-t-il interpellé.

Les résultats de ces élections témoignent du rejet du RHDP

Alors que les résultats provisoires attribuent 90 mairies et 18 régions au RHDP contre 47 mairies et 5 régions au PDCI-RDA, Henri Konan Bédié estime que les résultats de ces élections locales témoignent du rejet, par la population ivoirienne, du RHDP parti unifié.

Il déclare : « Les élections municipales et régionales du 13 octobre 2018, ont révélé l’attachement de plus en plus croissant d’un plus grand nombre d’Ivoiriens au PDCI-RDA, démontrant ainsi le rejet du Parti Unifié par nos bases ».

Si Henri Konan Bédié n’abonde pas dans le même sens que les chiffres donnés par la CEI, il faut toutefois préciser son propos n’est pas dénué de sens.

Tout d’abord il faut relever une percée significative des indépendants comme en 2013 (51 mairies et 2 régions), ce qui témoigne d’une certaine méfiance grandissante des Ivoiriens, sinon envers le pouvoir, du moins envers les partis politiques.

Ensuite notons une certaine balkanisation des régions du nord profitable au RDR, de nombreuses petites communes dépassant à peine les 1000 votants.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1704288 : 1.63 mb
MEMORY : 1500728 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.