Publicite

Côte d’Ivoire /Biankouma : un faux pasteur viole une fillette de 10 ans

Kouassi Kouassi Maurice est âgé de 44 ans. Il est planteur et occupe la fonction de pasteur dans le village de Bounta S/P de Santa, dans le département de Biankouma. Il est accusé de viol sur mineur.

Publicite
En effet, la petite Charlène 10 ans, en classe de CE2, en allant le 10 avril 2015 remettre une commission à l’autre bout du village, ne savait pas qu’elle pourrait croiser sur son chemin le démoniaque et pseudo- pasteur Kouassi Kouassi Maurice sur son chemin. Celui-ci va de façon brutale, lui ôter sa virginité. Les faits : Il était environ 11 heures ce jour-là, quand la petite Charlène se voit chargée de remettre de la nourriture à un parent proche. Kouassi Kouassi Maurice qui l’a vu partir, et qui la désirait certainement depuis des jours, l’attend sur le chemin du retour. Quand Charlène arrive à son niveau, Maurice l’empoigne et lui demande de l’accompagner. Il la conduit dans un coin de brousse, lui demande de se déshabiller et de se coucher sur son pagne. «  Ma petite Charlène tu es possédée par un diable qui ne veut pas que tu te marie un jour. Tu as donc besoin d’être délivrée et de connaitre la joie d’être femme… »,  Disait Maurice pour convaincre la pauvre petite qui  va donc se laissé aller au gré du pasteur qui va lui ôter la virginité. Quand elle se rend compte du danger, elle est déjà dépucelée et tout ensanglantée. Après son ignoble acte, le faux pasteur remet à la petite, une pièce de 200 francs pour acheter son silence. Mais c’était mal la connaître. Dès qu’elle rentre à la maison, Charlène montre les dégâts du faux pasteur à sa mère. Qui affolée alerte tous les voisins. Le faux pasteur est rapidement arrêter. A la barre de la cour d’Assises de Man, devant laquelle Kouassi Kouassi Maurice a comparu le lundi 23 juillet 2018, il a nié avoir eu des rapports sexuels avec  la petite. Mais en revanche, reconnait avoir introduit son doigt dans le sexe de Charlène. Malgré la plaidoirie de son avocat commis d’office, la cour n’a pas été clemente. Elle l’a condamné à 16 ans d’emprisonnement ferme.


Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant /Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1704048 : 1.63 mb
MEMORY : 1470872 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.