Côte d’Ivoire : Blé Goudé "Ouattara et Laurent Gbagbo nous indiquent le chemin"

À l'instar de nombreux Ivoiriens, Charles Blé Goudé a suivi avec beaucoup d'intérêt la rencontre entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo qui s'est tenue le mardi 27 juillet 2021. Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, le fondateur du COJEP (Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples) s'est félicité des retrouvailles entre ces deux dinosaures de la politique ivoirienne.   

Charles Blé Goudé salue la rencontre entre Gbagbo et Ouattara

Comme annoncé sur sa page Facebook, Charles Blé Goudé s'est prononcé sur la rencontre entre son mentor Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. "À nos yeux, cette rencontre revêt un caractère important en ce qu'elle a eu lieu entre les deux protagonistes principaux de la crise postélectorale 2010-2011 dont notre pays n'a pas encore fini d'éponger l'amère ardoise", a dit d'emblée Blé Goudé. Poursuivant, l'ex-leader de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire) a fait remarquer l'ambiance conviviale et fraternelle dans laquelle ont eu lieu les échanges entre les deux anciens protagonistes. Tout en saluant cette initiative, il s'est réjoui du fait que les deux personnalités ont affiché "leur volonté partagée de tourner définitivement la page de la belligérance.

"Le président Alassane Ouattara et le président Laurent Gbagbo nous indiquent, par cette rencontre, le chemin du pardon", a ajouté Blé Goudé. Pour l'ancien ministre de la Jeunesse du gouvernement Aké N'gbo, "le pardon, qu'on l'accorde ou qu'on le demande, est un acte divin dont nous ne saurions nous passer. "On ne construit pas dans la belligérance. On n’en bâtit pas dans le conflit. C'est pourquoi je voudrais ici inviter chacun et chacune de nous à accompagner cet élan nouveau que nous indiquent clairement les deux protagonistes principaux de la crise postélectorale 2010-2011", a recommandé le patron du COJEP.

Il faut rappeler que le procès de Charles Blé Goudé s'est tenu à La Haye pendant une dizaine d'années. Accusé de crimes contre l'humanité, l'homme politique ivoirien a été définitivement acquitté par les juges de la CPI (Cour pénale internationale). Il attend de pouvoir rentrer à Abidjan, à l'instar de son "père" Laurent Gbagbo.


K. Richard Kouassi
Afrique-sur7

Laisser un commentaire

PEAK : 1741016 : 1.66 mb
MEMORY : 1524256 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.