Publicite

Côte d’Ivoire : Bouaflé, l'honorable Kouamé Gbosso fait lever le mot d'ordre de blocage des travaux d'installation du régulateur électrique de Côte d'Ivoire Énergie à Ouanzanou

Le 3ème vice-président du Conseil Régional de la Marahoué, l'honorable Kouamé Gbosso Vincent ex-député de Bouaflé sous-préfecture a organisé une rencontre, entre la chefferie traditionnelle, la jeunesse, les Femmes et une délégation du Conseil Régional de la Marahoué.
Publicite

Cela en vue de discuter de la levée du mot d’ordre de blocage des travaux d'installation de régulateur électrique de Côte d'Ivoire Énergie, lancé il y a une semaine et dont le Sous-préfet de Bégbésou ainsi que le chef du village de Ouanzanou ont été pris à partie.  

En effet, l'honorable Gbosso Vincent a précisé avoir initié cette rencontre, à la résidence "Bakou Léon" de Bouita dans la Sous-préfecture de Bégbésou, pour permettre des échanges sur la levée totale du mot d'ordre de blocage et permettre la possibilité de négociations en vue de trouver des issues heureuses aux revendications des populations.

Suites aux échanges et de pardon mutuel, il a annoncé la levée du mot d’ordre de blocage des travaux d'installation du régulateur électrique par des jeunes de Ouanzanou, localité de la sous-préfecture de Bégbéssou, dans le département de Bouaflé, à compter de ce samedi 23 mars 2019 et inviter les autorités à se pencher sur les préoccupations des populations, dont le cas majeur est l'électrification de leur localité.

Cependant, dira le conférencier, initiateur de cette rencontre, c’est toujours le statu quo, voire l’exacerbation de la crise dans d’autres villages dont le village de Ouanzanou.

« Tout en félicitant les acteurs qui ont pu trouver un maximum de consensus permettant la reprise des travaux d'installation du régulateur électrique de Côte d'ivoire Énergie, il invite les autorités à se pencher sur les préoccupations essentielles d'électrification des populations de cette localité de plus de neuf cent (900) habitants car le climat social en dépend », a formulé l'honorable Gbosso Vincent qui se félicite de la mobilisation et la détermination de la population et celle des cadres qui ont permis de faire échec à l’avènement de l'installation du régulateur électrique.

En effet, a-t-il dit, « la mobilisation de la population a permis d’obtenir la reprise des travaux.

Il a aussi indiqué que des plans d’actions seront engagés pour faire avancer les choses, ajoutant que les autorités préfectorales locales et le président du Conseil Régional de la Marahoué, Zamblé Zahoury Zéphirin, déjà informés de la situation, a promis trouvé des solutions. Les jours à venir devraient nous situer sur la suite des travaux entamés pour le bonheur des localités électrifiées.

Paula K. avec Natacha Kouakou, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1724344 : 1.64 mb
MEMORY : 1497800 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.