Publicite

Côte d’Ivoire : Bouaké, affaire 10 morts et 19 blessés dans l’effondrement d'un immeuble à Yamoussoukro, le procureur de Bouaké, Koné Brahman fait une déclaration de presse

Un immeuble en construction au quartier Millionnaire de  Yamoussoukro s'était effondré le Mercredi 13 Juin 2018, faisant un bilan de 10  morts et  19 blessés.
Publicite

Après des mois d'enquêtes,  Koné Braman, procureur près le tribunal de première instance de Bouaké, a produit une  déclaration de presse le  Mardi 12 Février 2019 à Bouaké.

Koné a informé que madame Amin Cho Rosalie épouse Yoboué, propriétaire de l'immeuble en construction, a été déférée en compagnie de Kouassi Beniwa Théophile, technicien en bâtiment au parquet près la Section de Tribunal de Toumodi.

Ils ont été inculpés des faits de non-respect des règles régissant le permis de construire, d'homicides et blessures involontaires. 

Le procureur près le tribunal de première instance de Bouaké, Koné Braman a été un peu plus clair en ces termes.

"Aux termes de l'information judiciaire, ils ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel suivant ordonnance du juge d'instruction en date du Mercredi 02 Janvier 2019 pour y être jugés conformément à la loi.

Le Jeudi 31 Janvier 2019, le tribunal, après avoir statué publiquement, contradictoirement en matière correctionnelle et en premier ressort a, déclaré monsieur Kouassi Beniwa Théophile et dame Amin Cho Rosalie épouse Yoboué, coupables de l'ensemble des faits mis à leur charge.

En répression, les a condamnés à 36 mois (3 ans) d'emprisonnement ferme, 1 million de FCFA d'amende pour les faits d'homicides et blessures involontaires et à 200 mille FCFA d'amende pour les faits de non-respect des règles régissant le permis de construire.", a affirmé l'homme de lois.

Le  procureur Koné Braman a informé l'opinion nationale et internationale que l'information judiciaire suit son cours.

« Il y a lieu de préciser que l'information judiciaire suit son cours en ce qui concerne Monsieur Séka Atsé Camille, ingénieur des travaux publics et député d'Adzopé qui, selon des témoignages sérieux et concordants, est le concepteur du plan de l'immeuble.

C'est lui qui déterminait les dimensions et la profondeur des fouilles. Il choisissait les sections des fers à utiliser pour les travaux et réalisait des esquisses de croquis à main levée qui servaient de bases de travail aux ouvriers », a expliqué le procureur près le tribunal de première instance de Bouaké Koné Braman. 

 

Paula K. avec M.K.Arnaud, Correspondant/Akody.com
 
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1689840 : 1.61 mb
MEMORY : 1477696 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.