Publicite

Côte d’Ivoire : Bouaké, double passations de commandement à la 3ème légion de gendarmerie

Le Général de brigade Apalo Touré  Alexandre, commandant supérieur de la gendarmerie Nationale  a présidé la double cérémonie de passation de commandement d'abord entre le colonel Ette Djadji Georges et le lieutenant-colonel Diomandé Douagon Laye, nouveau commandant de la 3ième légion de Gendarmerie Territoriale, puis entre le lieutenant-colonel Diomandé Douagon Laye et le lieutenant-colonel Kouakou Koffi Serges, nouveau commandant de la 3ième Légion de Gendarmerie Mobile.
Publicite


C'est dans la caserne de la Gendarmerie Nationales de Bouaké que la cérémonie a eu lieu en présences des autorités préfectorales, civiles et militaires le mardi 19 mars 2019.

Après 2 ans à la tête de la 3ème légion territoriale de la gendarmerie Bouake, le colonel Etté Dadji quitte son poste pour d'autres fonctions.

Désormais,  le lieutenant-colonel Diomandé Douagon Laye, anciennement commandant de la 3ème légion mobile prend les commandes de la 3ème légion territoriale. 

Agé de 55 ans, le lieutenant-colonel Diomandé Douagon a servi également à la mission des Nations Unies en République Démocratique du Congo (Munusco.)

Quant au Colonel KOUASSI Koffi Serge, il prend les reines de la 3ème légion mobile de gendarmerie Bouaké. Il était l'ancien commandant de l'école de gendarmerie de Toroghué. 

Prenant la parole aux noms des nouveaux promus,  le nouveau commandant de la 3ème légion territoriale de la gendarmerie de Bouaké, DIOMANDE DOUAGON Laye, a promis travailler afin de faire revenir à la gendarmerie  cette vertu chère à ce corps qu'est la discipline.

 Le Général de brigade Appalo Touré Alexandre, quant à lui appelé ses hommes à travailler dans le respect de la hiérarchie, la solidarité et la cohésion. Il a dit compter sur ces hommes pour mettre fin aux récurrentes questions de coupeurs de route.

''Je ne veux plus entendre de coupeurs de route dans la zone'', a-t-il lancé.

Pour terminer, le général Apalo est revenu sur son concept de ''tolérance zéro'', qui selon lui consiste à encourager les hommes à travailler. Ainsi, ceux qui travailleront bien seront félicité et si possible récompensés, par contre les gendarmes qui feront le contraire seront ''sanctionnés''.

 

Paula K. avec M.K.Arnaud, correspondant / Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1701992 : 1.62 mb
MEMORY : 1469856 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.