Publicite

Côte d’Ivoire : Bouaké, université Alassane Ouattara, situation après affrontement étudiants - gardes pénitentiaires, grève dans le scolaire et à l'Université, prochain congrès, le secrétaire général du CEECI Traoré Karamoko se prononce

Le  secrétaire  général national  Comité des Elèves et Etudiants de Côte d'Ivoire (CEECI) Traoré Karamoko connu sous le sobriquet de  ''général TK'', structure syndicale estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire, fortement implantée dans les ex- Zones Centre Nord et Ouest, a tenu une conférence de presse ce mardi 12 février 2019 à l'amphi B du campus 1 de Bouake.
Publicite


Cela pour se prononcer sur trois questions essentielles qui touchent  le milieu scolaire et estudiantin, surtout l'Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké, où se trouve le siège dudit syndicat.

Il s'agit du dernier affrontement entre étudiants  de Bouaké et  gardes pénitentiaires ; de la grève dans le scolaire et à l'Université ; puis du prochain congrès ordinaire du CEECI.

Le secrétaire national Traoré Karamoko dit Tk, est revenu sur la santé des blessés après l'altercation qui a eu lieu entre certains étudiants du campus 2 de Bouaké et les gardes pénitentiaires le 28 novembre 2018.

« Nous voulons informer l'opinion  nationale et internationale que les autorités  ministérielles, universitaires et certaines bonnes volontés se sont activés vivement pour que les blessés soient pris en charge. Notre camarade Komenan Yao Marius étudiant en master 1 d'espagnol qui fut blessé à l'œil a été évacué le dimanche 10 février 2019 en Tunisie », a-t-il informé. 

Poursuivant ses propos, national '' TK '' a demandé  que  justice soit rendue après ces actes de violences sur les étudiants.

« CEECI s'est saisi de l'affaire pour que justice soit rendue et que les torts soient séparés. 

Quant aux dommages collatéraux et aux bien matériels honteusement volés, rien n'a été encore fait pour dédommager et rendre aux étudiants ce qui leur a été volé.

Aucune sanction disciplinaire ni administrative n'a été prononcée à l'endroit de ces bandits de grand chemin qui augmentent la psychose des étudiants.

C'est pourquoi nous demandons aux autorités compétentes de prendre  urgemment  leurs responsabilités », a affirmé Traoré Karamoko.

Abordant la situation de grève dans les établissements scolaires et à l'Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, Traoré Karamoko a exhorté autorités et enseignants  aux tables de dialogue et de discussions pour qu'une issue favorable  soit trouvée afin de permettre aux élèves et étudiants de reprendre le chemin de l'école.

Le dernier point de cette rencontre avec la presse a porté sur le troisième congrès ordinaire du CCECI.

A ce sujet, le secrétaire général national du CEECI a profité de l'occasion pour annoncer sa candidature au prochain congrès  du 21 au 23 février 2019.

« J'ai mes ambitions personnelles, mais à côté de mes ambitions personnelles passent aussi les ambitions du groupe, il y a aussi la vision du CEECI.

Nombreux sont ceux qui m'ont approché pour me dire national, nous pensons que tu devrais rester pour un second mandat. Quand tu as  le consentement de la base, il faut mettre au-devant le défi de l'ensemble et le non défi individuel, j'ai donc décidé de me représenter », a-t’ il annoncé, sous les ovations de ces centaines de membres du CEECI.

Précisons que ce sont plus de 7.000 élèves et étudiants de Côte d'Ivoire et d'Afrique qui fouleront le sol de l'Université Alassane Ouattara de Bouaké pour prendre part au troisième congrès ordinaire du Comité des Élèves et Étudiants de Côte d'Ivoire ( CEECI).

Paula K. avec M.K.Arnaud, correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1726384 : 1.65 mb
MEMORY : 1484656 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.