Publicite

Côte d’Ivoire : « C’est illégal, c’est une fraude organisée … », Yéboué Angoua du PDCI-RDA

Il y a quelques jours, le PDCI-RDA avait émis de sérieux doutes quant à la transparence du processus de révision de la liste électorale dans la commune du Plateau. Après avoir mené ses propres enquêtes, Mr Yéboué Angouan, délégué communal du PDCI au Plateau, dit avoir maintenant les preuves que les candidats du RDR s’adonnent à une fraude massive. 

Le pot aux roses découvert ?

Le PDCI-RDA l’avait pressenti depuis quelques jours. Maintenant, il semble qu’il ait découvert le pot aux roses. En effet, le vieux parti dit avoir mis à nu la fraude massive du RDR dans la commune du Plateau. L’annonce a été faite hier dimanche au cours d’une conférence de presse donnée par Yéboué Angoua, délégué communal, section du Plateau. Après avoir présenté des documents dont il dit s’être procurés suite à l’infiltration du réseau, il révèle : « Alors que huit centres sont officiellement ouverts sur la commune du Plateau, les candidats Ouattara Dramane et Fabrice Sawegnon auraient, pour eux, des centres parallèles ouverts pour enrôler frauduleusement leurs futurs électeurs ».

Un réseau bien ficelé

Le délégué communal du PDCI dans la cité des affaires a aussi expliqué comment les deux candidats RDR procèdent. D’abord, il a révélé que le candidat Ouattara Dramane, dit OD, organise sa fraude à l’EPP Akékoi, quand Fabrice Sawegnon planifie la sienne, bien loin encore à l’EPP Ecole les petits à Treichville. Là-bas, chacun s’arrangerait pour inscrire le maximum d’électeurs, puis glisserait sa liste dans celle de la circonscription du Plateau, circonscription électorale gérée par des membres du RDR après les récents remaniements. Choqué par cette manière de faire, Mr Yeboué Angoua martèle, dans une suite de « C’est » : « C’est contraire à la loi, c’est illégal. C’est une fraude organisée, c’est de la triche. C’est insultant et humiliant pour la Côte d’Ivoire. C’est révoltant, c’est inacceptable ». 

Angoua Yéboué interpelle les autorités ivoiriennes

Après avoir crié son écœurement, le délégué communal va exprimer son désarroi et son impuissance face à ce système qui déroule en toute tranquillité. Pour éviter d’être le paranoïaque, le PDCI prend à témoin le Président de la République, le Président de la Cour Constitutionnel et le Président de l’Assemblée nationale. Les proches d’Akossi Bendjo veulent une réaction de la part du pouvoir. Le PDCI et Mr Yéboué Angoua risquent, malheureusement, de s’égosiller à trop crier à la fraude car ils sont bien les seuls à la voir. Ces fraudes massives, le parti au pouvoir n’en a jamais entendu parler apparemment.

Paula K. avec Alex Dimeco, Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1714048 : 1.63 mb
MEMORY : 1496896 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.