Publicite

Côte d’Ivoire : Ça chauffe au PDCI-RDA, un enregistrement téléphonique étale au grand jour la profonde dissension au sein du parti

Le PDCI serait-il en phase de connaître une autre dissension après celle qui a abouti à la création du RDR en 1994 ? Le cours que prennent les évènements actuels semble conduire tout droit vers cette éventualité. A peine le vieux parti a-t-il digéré le mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny » de Kobenan Adjoumani que le voici contraint à faire face à une affaire, celle de l’enregistrement téléphonique qui défraie entre un Ministre PDCI et un jeune cadre du parti. 

Morceau choisi de la conversation du Ministre avec un jeune homme

Publicite
C’est l’affaire qui défraie la chronique, un enregistrement audio entre un Ministre du PDCI dont l’identité n’a pas encore été révélée et un jeune cadre du parti. Voici le début de la conversation :
- Innocent ça va ? 
- Ça va Mr le Ministre.
- C’est toi qui nous insulte dans les journaux ?
- Non je n’ai pas insulté […]

- Ce qui est sûr là, nous on est pour le RHDP…On va lancer un mouvement à Yamoussoukro, 2000 personnes. On va dire à Bédié de venir, si Bédié ne vient pas…Ah moi je préfère vous prévenir, je préfère vous prévenir nous on est dans le juste. Nous on n’est pas contre le fait qu’il y ait un candidat en 2020 au PDCI mais c’est à l’intérieur du RHDP, parce que si tu sors ton candidat toi seul, tu ne peux jamais gagner une élection en Côte d’Ivoire. Je vous l’ai toujours dit ». 

Le Ministre ne digère pas les huées du 17 juin

Le Ministre précise qu’il n’est pas contre Bédié, bien au contraire. Il assure être toujours derrière le Sphinx de Daoukro, mais s’offusque de l’humiliation subie par certains cadres comme lui lors du dernier bureau politique tenu le 17 juin 2018. Le Ministre s’indigne : « Allez huer un vice-président de la République, allez huer des Ministres, on est où là ? ». Le ton monte chez le Ministre qui veut mettre d’accord le jeune homme quand celui-ci laisse entendre que les « vieux » du parti compromettent l’avenir de la jeunesse sur l’autel de leur ambition personnelle. Par la suite, au plus fort de la tension, le Ministre lâche que seul un duel au sommet désignera le camp majoritaire entre pro et anti parti unifié. 

Le Ministre lance un défi aux opposants du parti unifié

« Nous et le président Bédié on va se peser. Si tous ceux qui sont pro là, on est majoritaire il viendra chez nous. Si vous qui êtes anti là, vous êtes majoritaires, il viendra chez vous. On n’a pas de problème. Mais comme nous on est convaincu de notre majorité…dans tous les cas où vous êtes là, il n’ira jamais avec vous ». Les mots sont lâchés et ce sont sur ces derniers que la conversation prendra fin. Le Ministre n’a pas oublié de parler des « traitres » au sein du PDCI. Il qualifie certains cadres de militants de dernière heure notamment Jean Louis Billon qui, selon lui, aurait toujours sa carte d’électeur du RDR. Enfin, le Ministre a prévenu contre tout rapprochement avec le FPI branche Sangaré Aboudramane. 


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant / Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1685616 : 1.61 mb
MEMORY : 1492640 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.