Publicite

Côte d’Ivoire : Cérémonie d’hommage à Amadou Gon Coulibaly, en larmes Kandia Camara rend un émouvant hommage au Premier ministre

Décédé le 8 juillet dernier à la suite d’un malaise cardiaque, la Nation reconnaissante a rendu un hommage à Amadou Gon Coulibaly au cours d’une cérémonie d’hommage ce mardi 14 juillet, à la Présidence de la République.   
Publicite

La ministre de l’Education nationale Kandia Camara Kamissoko, militante de première heure du Rassemblement des républicains (ex-RDR), puis du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a prononcer le discours d’entrée à la cérémonie d’hommage à Amadou Gon Coulibaly.

Etreinte par la douleur, la secrétaire générale du parti au pouvoir n’a pu retenir ses larmes, et a sangloté tout au long de son adresse. Dans son discours, Kandia a retracé l’élogieux parcours d’Amadou Gon, avec qui elle dit avoir parcouru monts et vallées, difficultés et gloires au sein de leur parti politique. Elle a cité la confidence qu’il lui avait faite de gérer son programme de travail jusqu’à l’élection présidentielle. "Je perds un compagnon de lutte, je perds un frère", a-t-elle poursuivi. Aussi, tenant compte de la fragilité de son état de santé, Kandia ne cessait d’interpeller le Premier ministre lorsque débauchait de l’énergie pour le travail, qui était pour lui une passion. "Il savait les douces pressions que j’exerçais sur lui", a-t-elle avoué. Ainsi, alors qu’Amadou Gon était en convalescence à Paris, il lui a fait cette confidence : "Ma sœur Kandia, à mon retour, je promets que c’est toi qui feras mon programme de travail", a-t-elle dévoilé avant de déclarer : "Il était mon badeni (frère) et moi, sa badeni (sœur)".

Avant de clore son discours, la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle a fait cette promesse au Président de la République : "Nous prenons l’engagement devant le Président Alassane Ouattara que nous allons continuer tes combats et tes œuvres." 

Notons que le RHDP rendra également un hommage à Amadou Gon Coulibaly, ce mercredi, avant l’inhumation du compagnon d’Alassane Ouattara, le vendredi 17 juillet dans sa ville natale de Korhogo.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1765504 : 1.68 mb
MEMORY : 1520936 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.