Publicite

Côte d’Ivoire : Cohésion sociale, le Premier ministre Hamed Bakayoko exhorte les populations de Bonoua à cultiver le vivre-ensemble

Le Premier ministre a entamé sa tournée de rassemblement et de cohésion entre les populations des villes qui ont été le théâtre des manifestations. Jeudi 27 août à Bonoua (Sud-Comoé), Hamed Bakayoko a appelé à l’apaisement, après les évènements qui se sont respectivement produits les 7, 13 et 21 août dans la localité de Bonoua.   

Le Premier ministre Hamed Bakayoko s’est rendu sur les lieux le jeudi 27 août, pour apporter la compassion du gouvernement et traduire le soutien du Chef de l’État Alassane Ouattara à tous les sinistrés et aux parents des personnes qui ont perdu la vie. Le Chef du gouvernement a échangé avec la Royauté, avant de rencontrer les élus, les leaders communautaires et la jeunesse de ladite ville.

Hamed Bakayoko a délivré aux populations de Bonoua un message de paix et d’exhortation au vivre-ensemble, en vue de la préservation d’un climat social apaisé. « Nous exhortons les populations de Bonoua au vivre-ensemble, en vue de maintenir un climat de paix, de cohésion sociale et de solidarité. Nous sommes venus vous apporter la compassion et la solidarité du gouvernement. Nous sommes venus pour la consolidation de l’accalmie retrouvée », a dit Hamed Bakayoko.

Hamed Bakayoko a donc invité toutes les parties prenantes à créer un cadre de concertation permanent qui aidera à aplanir les différentes positions, à travers le dialogue et la concertation. Le Premier ministre a appelé les jeunes à dire non aux hommes politiques qui les dressent les uns contre les autres. Il a pris l’engagement de débloquer les financements pour des projets de jeunes, afin de favoriser leur insertion professionnelle. « Ne vous battez pas pour les hommes politiques ». Parce que, poursuit-il, « lorsque nous faisons nos arrangements politiques, nous ne vous associons pas. Donc, ne vous détruisez pas en vous battant, car la politique a ses champs de bataille qui sont les campagnes et les urnes ». Hamed Bakayoko leur a demandé de garder à l’esprit de ne pas céder à la manipulation ni aux rumeurs qui enflent lorsque ce genre d’évènements se produisent.

Bonoua fait partie des localités secouées par les récents affrontements communautaires, consécutifs aux marches de l’opposition pour protester contre la candidature du Président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Ces affrontements interethniques de Bonoua ont occasionné des morts, des blessés et la destruction de biens publics et privés.

Après Bonoua, le Premier ministre se rendra à Gagnoa (Gôh) et Divo (Lôh-Djiboua) le 28 août. Il sera à Daoukro (Iffou), le 29 août 2020.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1712496 : 1.63 mb
MEMORY : 1496040 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.