Publicite

Côte d’Ivoire : Commémoration du 11 avril, Koné Katinan fait un tour d'horizon des impostures

11 avril 2011-11 avril 2018, cela fait sept ans qu’a pris fin la crise postélectorale matérialisée par l’arrestation de l’ex-chef d’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo et son transfèrement à la prison de la Haye pour, entre autres accusations, crime contre l’humanité.
Publicite

En ce jour anniversaire, ses fidèles compagnons de lutte,  exilés depuis 2011 pour certains au Ghana, ont commémoré cet évènement, ce jour à travers une conférence publique animée par l’ex-ministre et porte-parole de l’ex-chef d’Etat ivoirien, Koné Katinan sous le thème : « 11 avril 2011, le couronnement d’une imposture impérialiste ».

Faisant un tour d’horizon de ce qu’il a qualifié d’impostures avant et après 2011, qui selon lui s’est accrue avec du faux sur le plan juridico –judiciaire (violation de la constitution) instrumentalisé par les réseaux français, où les pros Gbagbo sont systématiquement condamnés ; ainsi que,  sur le plan économique par le surendettement et l’attribution des réalisations des infrastructures socio-économiques tels que le port de Jacqueville, l’autoroute, le CHU d’Angré au pouvoir en place alors qu’ils ont été l’œuvre de l’ex-régime, Koné Katinan en a profité pour s’adresser aux internautes dans cette bataille contre l’impérialisme.

« Je suis profondément malheureux de voir ce qui se passe sur les réseaux sociaux, lorsque vous vous insultez sur facebook. Nous battons contre la France, les Etats Unis, l’Angleterre et autres, ils ont les services de renseignement les plus performants du monde et ils excellent dans l’instrumentalisation d’un peuple.

Donc lorsque vous vous insultez sur facebook, vous leur faites ainsi plaisir, alors qu’ils avaient peur de vous quand le procès (Laurent Gbagbo NDLR) parce qu’ils ont compris que vous maitrisez facebook et ont réussi à tourner cet instrument contre vous-même, on vous donne certaines informations pour vous instrumentalisez, en donnant des contre-vérités sur notre chef (Laurent Gbagbo) c’est le rôle des services secrets (…) ils peuvent te détournez de toi-même sans que tu ne t’en rendes compte, quand ils ne peuvent pas te tuer.

Ayons de la retenue car le combat dans lequel on est un combat dur », a-t-il souligné, ajoutant que le camp de la majorité présidentielle quoiqu’ayant perdu le pouvoir d’Etat à l’issue d’avril 2011, est sorti victorieux puisqu’après huit ans de lutte contre le système mondial dirigé par les puissances étrangères (France, Etats Unis, Grande-Bretagne) sur le front économique, politique, diplomatique, les impérialistes ont dû recourir à plusieurs impostures notamment militaire ce qui leur a fait défaut pour venir à bout d’eux, sur la base d’éléments non vérifiés tel le bombardement du marché d’Abobo.

 

Paula K avec Aimé G.,correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1751536 : 1.67 mb
MEMORY : 1520160 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.