Publicite

Côte d’Ivoire/Conseil de Sécurité : La première résolution de la présidence ivoirienne adoptée ce jeudi à l’unanimité

La Côte d’Ivoire a fait adopter, à l’unanimité, sa première résolution au Conseil de Sécurité, dans le cadre de sa présidence, jeudi 13 décembre 2018.


Ce premier projet de résolution portait sur les mécanismes de renforcement des opérations de maintien de la paix des Nations Unies dans le monde, à la lumière de l’expérience ivoirienne.

Les membres du Conseil se félicitent de l’adoption d’une telle résolution

Jeudi 13 décembre, la Côte d’Ivoire a remporté sa première bataille au Conseil de Sécurité qu’elle préside pour ce mois de décembre. En effet, notre pays a pu obtenir, à l’unanimité, l’adoption d’une résolution qui vise à renforcer les opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

« À l’initiative de la Côte d’Ivoire et des Pays-Bas, le Conseil de sécurité a adopté, ce matin ( hier jeudi, NDLR) une résolution sur l’importance d’intégrer, dès le départ, l’appui fourni par l’ONU dans les domaines de la police, de la justice et de l’administration pénitentiaire aux mandats des opérations de maintien de la paix et des missions politiques spéciales (…) En adoptant à l’unanimité la résolution 2447 (2018), le Conseil de sécurité souligne qu’il importe que l’assistance fournie par les Nations Unies aux institutions policières, judiciaires et pénitentiaires dans ce cadre, porte prioritairement sur le rétablissement rapide des services essentiels permettant de répondre aux besoins des populations en matière de justice et de sécurité, et sur des réformes institutionnelles à plus long terme fondées sur la transparence, l’efficience et la durabilité », a indiqué le communiqué issu du Conseil. 

Même si la résolution a été adoptée à l’unanimité, par le Conseil de Sécurité, il faut tout de même noter que les débats ont été houleux à cause des divergences entre les 15 Etats membres. Mais « les bonnes dispositions des auteurs du projet de résolution et leur écoute des autres délégations ont permis de sortir le processus de l’impasse et de trouver un consensus », a relevé le représentant de la Fédération de Russie. 

Une résolution à laquelle la Côte d’Ivoire accordait une grande importance

Pour sa part, la Côte d’Ivoire s’est félicité de l’adoption de cette première résolution à laquelle elle accordait une grande importance, fort de sa propre expérience. C’est pourquoi, l’ambassadeur Houadja Kacou Léon Adom, représentant permanent de la Côte d’Ivoire auprès des Nations Unies et président en exercice du Conseil de Sécurité a noté, dans un tweet, que « La Côte d’Ivoire accorde la plus grande importance à la résolution qui vient d’être adoptée par notre conseil, en ce sens qu’elle adresse des problématiques au cœur de son histoire récente ».

Cette résolution intitulée « Action de maintien de la paix », portant sur le renforcement des institutions policières, judiciaires et pénitentiaires dans le cadre des opérations de maintien de la paix de l’ONU, est l’une des trois résolutions que la Côte d’Ivoire souhaite faire adopter sous sa présidence. Les deux autres étant le financement des OMP (Opérations de Maintien de la Paix) africaines et les Droits de l’Homme.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1752896 : 1.67 mb
MEMORY : 1523552 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.