Côte d’Ivoire : Contrairement à tout le reste du pays, l’Aid El Fitr se fête demain vendredi à Séguéla

Comme la plus part des pays d’Afrique, les populations autochtones de Séguéla ont fixé ce vendredi comme jour de célébration de l’Aid El Fitr. Se faisant, Séguéla est la seule ville en Côte d’Ivoire à ne pas avoir célébré le Ramadan ce jeudi. Allons y savoir pourquoi. 

Les familles de Séguéla fixent leur fête de Ramadan

C’était la confusion ce jeudi dans la ville de Séguéla, au nord-est de la Côte d’Ivoire. Toute la population musulmane de la ville n’a pas fêté l’Aid El Fitr ce jeudi. Les Binaté, les Timité et les Bakayoko, trois des illustres familles qui disposent du pouvoir religieux ont décidé de fêté leur Aid El Fitr demain vendredi. Ils n’ont pas validé le communiqué donné par le COSIM et le CODIS hier, pour diverses raisons. Selon Binaté Souahlio, le porte-parole des Binaté « Pour le carême, Dieu a dit que si vous ne voyez pas la lune le 29e jour, alors vous complétez à 30. Aujourd’hui c’est le trentième jour, on est dans le carême. Demain, qu’on voie la lune ou pas, on va faire la fête ». Pourtant le COSIM et le CODIS assurent avoir aperçu la lune dans trois lieux différents. De quoi parle donc le porte-parole des Binaté ? 

La déclaration surprenante du COSIM et du CODIS

Les grandes familles spirituelles Binaté, Timité et Bakayoko ne reconnaissent pas la déclaration faite hier par le Conseil Supérieur des Imams de Côte d’Ivoire (COSIM) et le Conseil des Imams Sunnites (CODIS). Ces derniers ont déclaré avoir eu témoignage de l’apparition de la lune à Ouattaradougou, Zou et Fanvar. Mais voilà, l’heure tardive à laquelle le phénomène aurait été aperçu ne convainc pas les grandes familles de Séguéla. « Voir la lune à 22 heures c’est impossible », clame un membre de ces trois familles. Il ajoute que cela relève d’une décision politique et non islamique. En d’autres termes, certains religieux auraient décidé unilatéralement de fêter ce jeudi en inventant l’apparition d’une lune quelque part. Par conséquent les grandes familles religieuses de Séguéla sont aujourd’hui toujours en carême. Elles fêteront leur Ramadan demain vendredi comme c’est le cas chez la plus part des musulmans des pays africains. 

D’autres populations ont fêté à Séguéla

Toutefois, tout le monde n’a pas cassé la décision venue d’Abidjan. Nombreux étaient les musulmans de Séguéla, autochtones comme allogènes, à s’être pliés au communiqué du CODIS et du COSIM. Ce communiqué a été fait tard dans la nuit du mercredi sur les antennes de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne, RTI. 
Cette décision des familles Binaté, Timité et Bakayoko suscitent quelques interrogations. Sur quels écrits du Coran se fondent-ils pour outrepasser la déclaration des deux organisations musulmanes de Côte d’Ivoire ? Est-il possible que ces trois familles aient raison sur toute la communauté musulmane de Côte d’Ivoire ? 
Néanmoins, même si le ciel n’est pas le même partout, il est quand même troublant de constater que la Côte d’Ivoire est l'un des rares pays ou le seul pays africain à avoir célébré l’Adi El Fitr en ce jour.


Paula K. avec Alex Dimeco/ Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1716552 : 1.64 mb
MEMORY : 1510152 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.