Publicite

Côte d’Ivoire/Danané: Les 100 jours du nouveau maire Ouattara Lacina à la tête de la commune

Les élections municipales et régionales d'octobre 2018 à Danané ont donné pour vainqueur la liste changeons Danané conduite par Dr Ouattara Lacina.
Publicite

Installée par la hiérarchie dans un environnement désastreux, il y a trois mois de cela, la nouvelle équipe s'attèle à donner de la voix afin de propulser le développement tant prôné par le capitaine de ladite équipe, Dr Ouattara Lacina, le chef de cabinet Domy Bernardin qui a fait le bilan des 100 premiers jours à l'hôtel de ville de Danané.

Les mesures sociales du maire Ouattara Lacina

La mairie de Danané, selon les normes administratives pour son fonctionnement a besoin de 49 personnes colles agents.

Cependant, à l'arrivée de la nouvelle équipe dirigée par le pharmacien, un surplus de huit personnes est constaté. Un cadre organique illégal. Dans le souci de préserver la cohésion sociale à la sortie des élections qui laissent toujours des fissures dans le tissu social, le maire décide de ne renvoyer personne. « Pas de chasse aux sorcières », indique le chef de cabinet lors du Facebook-live animé le 28 mars dernier.

« Le fonctionnement de la mairie était difficile à notre. Certains chefs de service faisaient ce qui n'était pas de leur ressort. Certains empiétaient sur le domaine de leurs camarades.

Il a fallu mettre de l'ordre. Au terme de plusieurs réunions, je puis vous dire que les services de la mairie fonctionnent à merveille. Chacun fait ce qui est dévolu », se réjouit Domy Bernardin.

Toutes ces choses sont à mettre à l'actif du maire Ouattara Lacina, qui a voulu responsabiliser chaque chef de service.

En qualité d'homme de la santé, la question de la salubrité est le point sur lequel ses hommes titillaient l'ancienne équipe. Quand Dr Ouattara et son équipe s'installent, la benne commise au ramassage des ordures est immobilisée.  Il faut près d'un million pour la mettre en circulation.

Pendant ce temps, des monts d'ordures ménagères jonchent les rues de la ville aux ronces avec le flottement observé entre les élections et la passation. Des volontaires issus de l'équipe de campagne de la liste changeons Danané se mettent à la tâche et enlèvent quelques t'as d'ordures.

« Nous étions dans cet embarras quand le maire a mis la main à la poche pour mettre la benne sur pieds. Les gros dépôts d'ordures ont disparu. Il reste beaucoup à faire pour un cadre sain. Mais sachez que les gros dépôts qui donnaient un visage hideux à la  ville ont disparu », soutient le fils du Ouineu.

En plus de ces volets, le maire lutte contre l'apatridie. Au dire du chef de cabinet, il a été constaté pendant la campagne que sur 50 jeunes au minimum, 40 manquent de papier, une situation qui a interpellé l'équipe municipale.

« Dès que nous avons pris fonction, le maire a instruit son adjoint chargé de l'état civil à rentrer en contact avec le ministère de la justice via les magistrats en service à Danané et la direction départementale de la santé pour voir la possibilité de faire des audiences foraines.

Depuis un mois, les audiences ont commencé et ce chaque samedi pour mettre à nos services de fonctionner », relate-t-il. Aussi sensible, la question domaniale a toujours mis en difficulté certains élus.

Pour éviter tous les pièges, le maire dès sa prise de fonction a suspendu toutes les questions liées au domaine, le temps de comprendre ce qui est fait. Un constat des plus amers est donc fait. Des domaines publics, des réserves administratives et même le cimetière sont morcelés. Et chose bizarre, ces domaines sont occupés par des élus, des chefs de communautés et autres.  Des rapports sont faits et déposés  chez la tutelle. Le maire qui s'indigne de la manière dont les choses étaient faites, décide de mettre de l'ordre en invitant les uns et autres à se conformer à ce qui se passe ailleurs, à savoir les enquêtes incommodo et commodo. 

Au plan financier, l'héritage laissé par l'équipe sortante n'est pas fameux, une véritable cacophonie, au dire de Domy Bernardin.

« Quand on arrivait, c'était une vraie cacophonie. Des agents et certains élus avaient leur circuit propre à eux pour recouvrer de l'argent. Là encore, il fallait mettre de l'ordre. Le redressement fiscal est en marche.

Depuis trois mois que nous sommes là, à la fin du mois de mars, les agents ont été payés sur les fonds propres de la mairie. Ce qui ne se faisait pas avant, simplement parce que le recouvrement pour les années passées n'était pas fameux.

De 2015 à 2018, tous les douze mois de chaque année, des gens n'ont pu recouvrer que 4 millions de F CFA 6 fois pendant ces 4 années », dévoile Bernardin Domy. 

Aujourd'hui, après trois mois, le service est en train de se mettre en ordre. Ainsi, le service financier a recouvré au minimum 8 millions de nos francs.

« Nous n'avons aucune trace des taxis motos et les tricycles dans les livres comptables. L'occupation du domaine public également rien », se désole le chef de cabinet de la mairie. 

Docteur Ouattara Lacina, un maire qui a la main sur le cœur.

Si tout a été fait, c'est en partie grâce au maire qui n'hésite pas à mettre la main à la poche.

« Tout ce que nous avons fait depuis la prise de fonction, c'est de la poche du maire Ouattara Lacina. C'est le lieu de demander aux parents de continuer de prier pour lui. Les ordinateurs des bureaux, les spots et les fournitures bureautiques sont offerts gracieusement par le maire. Ce sont cent jours de sacerdoce et de sacrifice pour le groupe », informe-t-il.

Pour les perspectives, un comité de salubrité, un projet de transformation de déchets en engrais, un projet d'installation d'un incubateur  et une boîte à suggestions sont en vue.

« Faites nous des critiques pour nous améliorer », conclut Bernardin.  

C'est une équipe véritablement au travail avec tous ces changements qui s'annoncent.

 

Paula K. avec Océane Oulai, Correspondant/Akody.com

 

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1701520 : 1.62 mb
MEMORY : 1477832 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.