Côte d’Ivoire : Dans un communiqué qui lui est attribué, Laurent Gbagbo dit avoir mis fin à l’intérim au FPI et pris la direction du parti

Dans un communiqué qui lui est attribué, Laurent Gbagbo, depuis la Haye, dit avoir mis fin à l’intérim du FPI et pris la direction du parti, après le décès d’Aboudramane Sangaré, affectueusement appelé le « Gardien du Temple ».

Le communiqué signé Laurent Gbagbo

Pour la première fois, depuis plusieurs années Laurent Gbagbo prend directement et explicitement une décision depuis sa cellule à la Haye. C’est en tout cas ce que laisse entendre ce communiqué qui lui est attribué :

« A l’attention du Comité Central, du Secrétariat Général et du Comité de Contrôle

Suite à la brutale disparition du Premier Vice-président du Parti, le camarade Sangaré Aboudramane, assurant mon intérim depuis les 3e Congrès extraordinaire de Mama et 4e Congrès ordinaire de Moossou, au cours desquels les militants ont décidé de m’élire président du Front Populaire Ivoirien, j’adresse à nouveau aux militantes et militants de notre parti qui, je le sais sont dans la peine, mes condoléances les plus attristées.

Après des séances de travail avec le Président du Comité de Contrôle, le camarade Hubert Oulaye et le Secrétaire Général Assoa Adou, et dans un souci de rassemblement et de repositionnement du Parti, j’ai pris les décisions suivantes :

1) Il n’y a plus d’intérim. J’assume pleinement la direction du Parti.

2) Conformément à nos statuts, je déciderai de la convocation des réunions des instances statutaires, qu’il reviendra aux vice-présidents, dans le respect de l’ordre hiérarchique, de présider.

3) La mise en œuvre des décisions, la gestion et l’administration du Parti au quotidien, continueront d’être assurées par le Secrétaire Général du Parti, le camarade Assoa Adou, avec lequel je suis en rapport constant.

J’invite en conséquence, tous les responsables du Parti, chacun au poste où il se trouve, à accomplir avec diligence les tâches qui lui ont été confiées à l’issue du 4e Congrès ordinaire de Moossou et à donner le meilleur de lui-même tant pour l’aboutissement heureux de notre combat, qu’en mémoire du grand artisan de ce congrès que fut le Président par intérim, le camarade Premier Vice-président Sangaré Aboudramane.                                          
Mettra-t-il fin à la division du FPI ?

Si le communiqué est attribué Laurent Gbagbo, il n’est pas sûr que tout le monde en reconnaisse l’authenticité.  Il y a déjà eu des cas où les partisans du député Affi N’Guessan ont douté de certaines déclarations attribuées à l’ancien Chef d’Etat. Cette fois, pensons-nous, ce ne devrait pas être le cas. Le communiqué est assez explicite et son auteur pourrait directement intervenir au cas où. Mais mettrait-il pour autant fin à la « guerre » au FPI quand on sait que Laurent Gbagbo est toujours à mille lieux d’ici ? Comme nous l’avions déjà annoncé, Laurent Gbagbo veut positionner Assoa Adou à la tête de son parti, mais Affi N’Guessan entendra-t-il raison, lui qui possède le sceau du parti, par la grâce du pouvoir ? Qu’en dira Simone Ehivet, elle qui est maintenant en liberté et qui se verrait bien aux commandes ?

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1709592 : 1.63 mb
MEMORY : 1498528 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.