Publicite

Côte d’Ivoire : Des casques bleus ivoiriens au Mali d’ici trois mois

La Côte d’Ivoire fournira dans trois mois des soldats pour des opérations onusiennes de maintien de la paix dans plusieurs pays, à commencer par le Mali.
Publicite

Ces hommes, qui font partie du Bataillon Pilote Projetable (1er BPP) basé au camp d’Anonkoi Kouté, dans la commune d’Abobo ont reçu ce mardi la visite du Général de Division Doumbia Lassina, chef d’État- major général des armées. Il s’agissait, pour le Chef d’Etat-major de rassurer cette troupe quant à la disponibilité des équipements dont elle aura besoin.

Rassurez le BPP quant à la disponibilité du matériel nécessaire pour sa mission

Ce mardi 12 mars 2019, le Général de Division Doumbia Lassina, Chef d’Etat-Major général des FACI a rendu visite au 1er Bataillon Pilote Projetable (1er BPP) basé au camp d’Anonkoi Kouté, dans la commune d’Abobo.

Il s’agissait pour lui d’exprimer la détermination de l’Etat de Côte d’Ivoire de doter cette troupe des équipements nécessaires afin de mener à bien sa future mission de maintien de la paix dans le monde.

« Pour les matériels qui sont de notre ressort, une équipe de l’État-major conduite par mon adjoint, se trouve en ce moment à New York pour les négociations sur la validation des matériels que nous avons acquis », a annoncé le Général de Division Doumbia Lassina.

Puis de dévoiler le 2e objet de sa visite : « La deuxième raison de ma visite, [c’est de] vérifier par moi-même la qualité des matériels mis à votre disposition », a-t-il fait savoir à cette troupe qui sera commandée par le Lieutenant-colonel Kouamé Jean Marie.

A l’issue d’une visite guidée, le CEMA s’est félicité de la disponibilité de certains équipements comme « les engins blindés, les véhicules de transport de troupes et spécialisés » nécessaires au 1er BPP, dont le nom sur le théâtre des opérations au Mali sera BAT RCI.

Une visite d’inspection de l’ONU pour valider l’opérationnalité de cette troupe

En outre le CEMA a indiqué que l’ONU effectuera une inspection le 26 mars 2019 pour s’assurer de l’opérationnalité de ces futurs casques bleus ivoiriens. Pour lui, il n’y a pas de raison de paniquer car tous les équipements seront disponibles avant l’arrivée des inspecteurs onusiens.

Plus encore, il a révélé que nos futurs soldats de la paix seront dotés d’une arme de dernière génération : « Le fameux Iliouchine 76 dont tout le monde parle en ce moment, sans savoir de quoi il s’agit, reviendra sûrement, pour vous.

Avec tout ce qu’il faut, pour réussir la validation des experts de l’ONU et pour être engagé dans les meilleures conditions », a-t-il dit aux éléments du 1er BPP. Avec tout ce matériel, le CEMA pense maintenant que la balle est dans leur camp : « Les dés sont jetés. Nous sommes dans la dernière phase.

Préparez-vous à porter haut le drapeau de la Côte d’Ivoire et ses forces armées aux côtés de pays frères. Je compte sur vous. Nous faisons notre part, faites le vôtre » a-t-il conclut son discours.


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

 

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1716208 : 1.64 mb
MEMORY : 1489984 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.