Publicite

Côte d’Ivoire : Deux dames interpellées à Abengourou pour des faits de contrebande

L’adage dit que l’habit ne fait pas le moine et cela se vérifie encore. Deux dames, d’un certain âge, qui pourraient très bien passées pour de respectables mères de famille ont été arrêtés par des agents de la Police nationale à Abengourou pour des faits de contrebande.
Publicite

Deux femmes âgées écrouées

Hier mardi 10 juillet 2018, la Police nationale a procédé à l’interpellation, à Abengourou, à l’est de la Côte d’Ivoire, de deux dames qui s’adonnaient à des activités illicites. Leurs arrestations, à deux lieux différents, se sont faites aux environs de 19H suite à une information anonyme. La première femme a été interpellé à Aniasué en possession de 106 cartouches de fusils calibre 12, la deuxième au quartier Agnikro à Abengourou avec deux colis contenant 320 gélules de tramadol de 120 mg. 

Une certaine explication

Ces femmes, visiblement très âgées, ne se doutaient sans doute pas du caractère illicite de leur commerce. Celle qui a été surprise avec les gélules a tout d’une commerçante de médicaments de rue. Pourtant, une loi en Côte d’Ivoire interdit désormais la vente de médicaments de rue, en dehors des surfaces agréées comme les pharmacies, même si dans les faits, des femmes continuent tranquillement leur commerce. En ce qui concerne la dame en possession de cartouches, l’on pense qu’elle faisait du commerce avec ses cartouches. En effet, ce genre de marchande ravitaille régulièrement certains chasseurs traditionnels appelés Dozo. 


Paula K. avec Alex Dimeco,correspondant / Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1727696 : 1.65 mb
MEMORY : 1489480 : 1.42 mb