Publicite

Côte d’Ivoire : Education, la Directrice Générale de l’UNESCO appelle au dialogue pour la reprise des cours

La Directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay en terre ivoirienne depuis hier a réagi ce mercredi à Port Bouët, à la crise qui mine l’école ivoirienne depuis plusieurs semaines.  Rencontrant les femmes bénéficiaires du programme d’alphabétisation dénommé « ALPHATIC », elle  a appelé les différentes parties au dialogue : « Je fais confiance aux autorités pour mener le dialogue nécessaire avec toutes les parties prenantes de l’éducation (…) ce qui compte c’est l’éducation, la priorité donnée à l’éducation pour tous et au dialogue », a-t-elle indiqué.
Publicite

A propos de ce projet d’alphabétisation des femmes commerçantes, Audrey Azouley a indiqué que  l’éducation est une priorité pour son organisation : « L’éducation des filles et des femmes, c’est notre priorité. Quand on regarde des adultes qui ne savent ni lire ni écrire, la plupart du temps ce sont des femmes », a regretté Mme Azoulay.

Ce sont au total, 510 femmes des marchés de Port-Bouët et de Yopougon qui ont participé à ce programme. C’est pourquoi,  la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara, a plaidé auprès de l’UNESCO pour étendre ce projet à d’autres marchés du pays, car la Côte d’Ivoire veut faire de l’analphabétisme une cause nationale, afin de rehausser le taux d’alphabétisation qui est de plus de 43 % », a-t- elle fait savoir.

Pour la ministre de l’Education nationale de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, il s’agira d’alphabétiser le maximum d’ivoiriens et permettre au pays d’utiliser toutes ces ressources humaines, conforment au plan national 2019-2024 pour l’éducation.

« Grace à la loi votée en 2015, faisant obligation à tous les parents de scolariser leurs enfants pour que nous puissions atteindre un taux de 100% d’alphabétisation, nous avons décidé de réduire considérablement le nombre d’analphabètes en Côte d’Ivoire », a signifié la ministre en charge de l’éducation nationale.


Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1710464 : 1.63 mb
MEMORY : 1484728 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.