Côte d’Ivoire : Etat de santé d’Hamed Bakayoko et qui gère la primature ?, voici les révélations de Jeune Afrique

Les informations continuent d’arriver sur l’état de santé d’Hamed Bakayoko, Premier ministre ivoirien. L’hebdomadaire panafricain jeune Afrique qui tempère sur les allégations alarmistes véhiculées sur l’état de santé de « Hambak » croit savoir ce qui a accentué le mal.


A en croire le journal, Hamed Bakayoko a souffert d’abord de la Covid-19, à deux reprises. Cela s’est passé entre avril et novembre 2020. Rétabli, il s’est remis à la tâche quand il a été rattrapé par une grave crise d’anémie. Hamed Bakayoko affaibli, ne va pas voir sa santé se rétablir convenablement.

Le journal indique qu’ « Après avoir subi une grosse crise de palu, avant les fêtes de fin d’année, il s’était astreint à un régime drastique, lui faisant perdre plusieurs kilos. Il se disait depuis très fatigué » . C’est donc ce qui a nécessité son double voyage sur la France dans le courant du mois de janvier pour effectuer une première batterie de tests à l’hôpital américain de Paris, sans qu’un diagnostic précis ne lui soit communiqué.
Mais après « une première batterie de tests à l’hôpital américain de Paris, sans qu’un diagnostic précis ne lui soit communiqué », Hamed Bakayoko ne se sent pas très en forme. C’est Alassane Ouattara, révèle Jeune Afrique, qui aurait insisté pour qu’il prenne sa santé au sérieux et profite pour se reposer dans son domicile parisien.

Dans l’après-midi du 18 février, Hamed Bakayoko a donc quitté Abidjan pour Paris à bord d’un Grumman 5, l’un des appareils de la flotte présidentielle, avant d’atterrir à l’aéroport du Bourget. Les frontières aériennes étant toujours fermées, ce séjour a été rendu possible par les autorités françaises.

Toujours selon le journal panafricain, il devrait séjourner à son domicile de Neuilly-sur-Seine une dizaine de jours, afin d’effectuer quelques examens médicaux. Testé positif au COVID 19 à deux reprises, en avril et en novembre, Hamed Bakayoko qui souffre d’anémie est affaibli.

Constatant que son état de santé ne s’améliorait pas, ADO a donc décidé de mettre son premier ministre au repos forcé, sans nommer officiellement un intérimaire. Selon une information publiée par Jeune Afrique le 19 février à 12h05mn, Patrick Achi et Fidèle Sarassoro gèrent en duo la primature.

S’il a participé en tant que maire d’Abobo à une rencontre du RHDP le 10 février, il n’a en revanche pas pris part à la cérémonie de présentation officielle des candidats du parti (RHDP), organisé le 16 février dernier.

Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1702280 : 1.62 mb
MEMORY : 1492032 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.