Publicite

Côte d’Ivoire : Evariste Méambly, « tous les organes de Yehi Brice Siesson sont présents »

Evariste Méambly, président du conseil régional du Guemon a tenu sa conférence de presse comme annoncé, lundi, dans les locaux de l’Intelligent d’Abidjan, sis à Angré-Château, à Cocody.
Publicite

Il a encore insisté qu’il n’est pas un assassin dans cette affaire de la mort du jeune Yehi Brice Siesson, comme l’ont tenté de le faire croire des cyberactivistes et des journalistes notamment Cesar Etou qui a été le premier à le traiter de meurtrier dans les colonnes de " La voie Originale ", et s’est dit infligé par son décès.

Précisant que l’incident n’a pas eu lieu dans sa résidence à Abidjan, mais plutôt non loin de l’ancienne résidence de Laurent Gbagbo, à Cocody-ambassades, il a insisté avoir pris toutes les dispositions pour tenter de sauver la vie de Yehi Brice Siesson.

" Je tiens à préciser que dès la survenue de l’incident, c’est mon équipe qui a conduit le blessé successivement aux centres hospitaliers de Cocody, de Treichville et à la polyclinique Farah. Où la somme de 1 500 000 F Cfa a été déboursée comme caution, afin que le jeune Brice soit opéré et mis sous surveillance médicale constante. Ceci, du jeudi 22 février au lundi 26 février 2018, date à laquelle il a malheureusement rendu l’âme. D’ailleurs, toutes ces informations peuvent être vérifiées auprès de ces centres hospitaliers de référence.

Avant son décès, j’ai échangé plusieurs fois avec lui pour comprendre pourquoi il était monté à bord du cortège sans en avoir l’autorisation. Il m’a dit : " tonton pardon ". Il ne m’a jamais expliqué les motifs. Je tiens à préciser que dès le jour de l’incident, j’ai informé l’oncle du jeune Brice Siesson, en la personne de M. Sodié Mesmin, résidant à Tieny Siably, afin que ce dernier en informe, à son tour, la famille ", a-t-il déclaré, précisant que le présumé meurtrier a été interpellé par la Police criminelle.

A la question de la présentation des résultats de l’autopsie, il déclaré que tous ses organes sont présents, contrairement à ce que veulent faire croire ses détracteurs qui l’accusaient de l’avoir tué à des fins de rituels mystiques.

Paula K. avec Aimé G., Correspondant / Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1734776 : 1.65 mb
MEMORY : 1494936 : 1.43 mb