Publicite

Côte d’Ivoire/Formation : Des agents des douanes et du ministère du commerce formés sur l’identification et le contrôle des substances qui appauvrissent la couche d’ozone SAO

Une quarantaine d’agents des douanes et de contrôleurs du ministère du commerce ont pris part jeudi et vendredi à Abengourou à un atelier de formation sur l’identification et le contrôle des substances qui appauvrissent la couche d’ozone (SAO).
Publicite

Ayant pour objectif le renforcement des capacités et de permettre aux participants de se familiariser avec tous les aspects pertinents des nouvelles exigences réglementaires du protocole de Montréal et de la Côte d’Ivoire pour le contrôle des SAO, en particulier le règlement de l’UEMOA de janvier 2006.

« Le gel de la consommation des HCFC, intervenu en 2013 en Côte d’Ivoire, appelle à un contrôle efficace de nouvelles importations.

En outre, l’introduction de réfrigérants contaminés demeure une réalité et il sera nécessaire d’identifier ceux qui traversent illégalement les frontières.

Il est donc essentiel que les agents des douanes et les contrôleurs du ministère de commerce soient formés sur l’identification et le contrôle des HCFC », a indiqué le coordonnateur national du projet ozone, Pr N’Guessan N’Cho pour justifier la tenue de cet atelier.

Il s’agissait également dans cette session de leur permettre d’identifier les envois de substances, y compris l’identification de toutes les SAO, des réfrigérants et remplacement des SAO par des produits contenant ces substances et les fluides sous pression contenus dans des bouteilles de gaz et des bidons.

Il s’agit aussi de leur permettre d’identifier les frigorigènes importés tels que les hydro chlorofluorocarbones (HCFC), les hydrofluorocarbures (HFC), les hydrocarbures ou les mélanges de ceux-ci.

L’objectif du gouvernement en matière de préservation de l’environnement est l’élimination totale en Côte d’Ivoire de la  consommation des substances qui appauvrissent la couche d’ozone et surtout d’atteindre la réduction de la consommation des HCFC de 35% d’ici le 1er janvier 2020.

 

Paula K. avec Youne Brice, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1698912 : 1.62 mb
MEMORY : 1483200 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.