Publicite

Côte d’Ivoire : Grand Lahou, l’érosion maritime sur le point d’effacer toute vie et toute l’histoire coloniale de la cité balnéaire

Le village Lahou plage, ancienne administration coloniale, est en voie de disparition.
Publicite


Depuis plus de trente ans, ce village situé dans la localité de Lahou Kpanda est rongé par le phénomène de l’érosion maritime.

De fait, plusieurs vestiges coloniaux et 24 tombes ont déjà disparu sous ses effets dévastateurs.

Si rien n’est fait, tout le village et le reste des sites touristiques notamment la prison coloniale, ainsi que le reste des tombes d’anciens cadres de la région tels que : N’Drin Bogui, ex-interprète colonial, l’ex-colonel de l’armée ivoirienne, Degni Marcel, le 1er maire de la commune de Cocody, Usher Assouan et celles de prêtes catholiques de l’époque coloniale comme Pierre Garcia, et Auguste Gaulé vont aussi disparaitre.

Comme solution, selon les populations et le chef de Lahou plage, Laurent Grah Segui le dessablement de l’embouchure pourrait faire éviter le pire, et sauver la ville de Grand Lahou puis les villages environnants des dérives du déversement de la mer dans la lagune.

Casimir Boh/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1710432 : 1.63 mb
MEMORY : 1478656 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.