Publicite

Côte d’Ivoire : Grève de la faim de Alain Lobognon, « On dit quoi président » de Yodé et Siro, fin des tontines numériques, nomination de 135 inspecteurs pour l’encadrement pédagogique… Ce qu’il faut retenir du dernier Conseil des ministres

Un Conseil des ministres s’est tenu le mercredi 8 juillet 2020 en Côte d’Ivoire sous la présidence du Président de République Alassane Ouattara. Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour.   
Publicite

Le porte-parole du Gouvernement par ailleurs ministre de la Communication et des Médias était face à la presse à l’issue de cette rencontre des membres du gouvernement.

Polémique autour de la chanson « On dit quoi président » de Yodé et Siro, voici la rection du gouvernement 

Les réactions continuent de s’enchaîner depuis la sortie de l’album de Yodé et Siro. Dans cette œuvre de 13 titres, ces deux artistes critiquent le pouvoir en place en indexant le président Alassane Ouattara, à travers leur titre « On dit quoi président ». Le porte-parole du gouvernement Sidi Touré a réagi à cette chanson.
« Le propre des œuvres de l’esprit, c’est d’être léger et de traiter des sujets sérieux ou non sérieux sur une tonalité digeste qui peut agréer ou pas. En tant que personne, je suis un zouglouphile, c’est-à-dire un amateur de Zouglou. Et je peux vous assurer que nous avons apprécié la mélodie, mais par contre relativement au contenu, aux propos qui sont tenus, je pense que ces différentes affirmations résistent très peu face à la réalité des faits vécus, ressentis par les populations ivoiriennes, donc de façon générale, j’encouragerais ces différents artistes que j’apprécie fortement, que je connais à se rapprocher de notre administration, lorsqu’ils ont ce genre de thématique à développer, sauf à vouloir faire de la digression sans valeur ajoutée. Parce aussi, l’art c’est aussi l’éducation des populations sur des choses vraies qui doivent être traitées, et nous sommes prêts à mettre à leur disposition l’essentiel de l’information sur les réalisations du gouvernement, la présidence du président Alassane Ouattara sur toutes ces années, c’est vraiment ce message que j’aimerais lancer de manière large, à nos différentes populations surtout que nous sommes dans un contexte intermédiaire jusqu’aux prochaines élections, nul besoin de vouloir attiser quelques soucis, quelques problèmes que ce soit à travers des textes, qui prêter à confusion et à interprétation cela dit la créativité artistique est libre », a déclaré Sidi Touré.

Grève de la faim de Alain Lobognon 

Le porte-parole du gouvernement Sidi Tiemoko Touré a donné son avis sur la grève de la faim qu’observe le député Alain Lobognon, dans son lieu de détention à la prison civile d’Agboville.

Le porte-parole du gouvernement ivoirien Sidi Touré trouve regrettable cette grève et compatit. Toutefois, il a fait savoir que l’action de l’ex-Maire de Fresco n’enlève à rien l’essence des faits qui lui sont reprochés. « Je vous rappelle qu’il s’agit pour ce qui le concerne, d’un cas de flagrance délit qui n’est pas encore dénoué », a martelé le ministre.

Par ailleurs, le porte-parole du Gouvernement a déclaré que les différents politiques doivent comprendre que leur qualité ne les dédouane pas des justiciables. « Il faut que de plus en plus nos différents politiques comprennent que leur qualité ne les dédouane pas de justiciables, surtout, quand ils sont hommes politiques, ils ont une grande charge de responsabilité vis-à-vis de l’Etat de Côte d’Ivoire, vis-à-vis des populations qu’ils sont censés représenter », a conclu le ministre.

Marketing de réseau : le gouvernement ordonne la fermeture des Sociétés et le remboursement de 30 000 souscripteurs

Le gouvernement met fin aux activités illégales de placement d’argent en Côte d’Ivoire. Ce sont environ 30 000 personnes sur le territoire national ont souscrit au service de ces structures. Aussi, au regard des risques réels que présentent ces activités illégales de placement financier et dans le but de protéger l’épargne des populations, le conseil des ministres a ordonné la cessation immédiate de toutes ces activités ainsi que la fermeture des sites concernés, dont crowd 1, sairiu, e-money Entertainment, Q-net…. 

« Ces mesures adoptées par le conseil des ministres portent sur la cessation immédiate de toutes ces activités illégales sur toute l’étendue du territoire national. Sans oublier que le conseil a ordonné la restitution intégrale par tous les promoteurs de ces activités de l’intégralité du capital souscrit par les adhérents ivoiriens sous peine de poursuite et même d’emprisonnement si nécessaire », indique le ministre Sidi Touré, porte-parole du gouvernement.

Selon l’exposé donné par le ministre de la Communication, historiquement parlant, de 2007 à 2008, la Côte d’Ivoire a été marquée par le phénomène des maisons de placement d’argent. Et ceci a d’ailleurs défrayé la chronique et fait de milliers de victimes. Ce type d’arnaque est réapparu entre 2016 et 2017 sous la forme de l’agro-business qui procédait de la collecte de l’épargne des populations en leur promettant des retours sur investissement qui s’établissaient sur environ 300 à 1000% de la valeur placée et cela dans un court délai d’environ trois mois à six mois.

Ces différentes activités « qui sont assimilables à de l’arnaque, de l’escroquerie et surtout le blanchiment d’argent sur cette période de 2016 à 2017, a comptabilisé en termes d’épargne près de 111 milliards F FCA. Ceci a interpellé le gouvernement qui en son temps avait pris des dispositions et des mesures à l’effet de faire cesser les activités de ces entreprises d’agro-business par le gel des comptes de ces entreprises et un début de remboursement des différentes épargnes », souligne-t-il.

« Au titre de ces entreprises, vous avez, CROWD 1, SAIRIU, E-Money Entertainment, E-cash et même QNET qui est la plus connue sur place publique », précise Sidi Touré.

« Le Conseil invite, par ailleurs, les populations à plus de vigilance et de prudence en évitant toute opération de placement de leur épargne dans ce type d’activité », a-t-il conclu.

Fonds de Garantie des Crédits aux Entreprises ivoiriennes

Le Conseil a adopté une ordonnance et son projet de loi de ratification ainsi qu’un décret portant sur le Fonds de Garantie des Crédits aux Entreprises ivoiriennes.

- L’ordonnance modifie l’article 1er de la loi n° 68-346 du 29 juillet 1968 portant création du Fonds de Garantie des Crédits aux Entreprises ivoiriennes ;

- Le décret porte modification du décret n° 2020-18 du 08 janvier 2020 portant organisation et fonctionnement du Fonds de Garantie des Crédits aux Petites et Moyennes Entreprises.

Ces textes modificatifs visent à faciliter et à simplifier davantage l’accès des PME au financement bancaire, de façon à soutenir durablement leur compétitivité sur le marché national et international.

Création de la réserve naturelle partielle d’Aghien

Le Conseil a adopté un décret portant création de la réserve naturelle partielle d’Aghien. Ce décret vise à sauvegarder durablement la lagune Aghien et la forêt périurbaine d’Aghien contre les menaces de la forte pression urbaine et les agressions de toute nature qui mettent en péril l’intégrité et la survie de cet écosystème particulier, indispensable à l’approvisionnement en eau potable de la ville d’Abidjan.

Organisation Interprofessionnelle Agricole de la Filière Riz

Le Conseil a adopté un décret portant reconnaissance de l’Organisation Interprofessionnelle Agricole de la Filière Riz. Cette mesure vise à favoriser une meilleure structuration des organisations professionnelles de la filière, en vue d’accompagner efficacement le Gouvernement dans la mise en œuvre du programme initié pour satisfaire l’ensemble des besoins de consommation nationale en riz de bonne qualité, produit localement.

Nomination d’inspecteurs de l’enseignement pour l’encadrement pédagogique

Le Conseil a adopté une communication relative à la situation de l’encadrement pédagogique. Compte tenu des recrutements d’enseignants effectués ces dernières années qui nécessitent un encadrement de proximité, le Conseil a décidé de procéder à la nomination d’inspecteurs de l’enseignement pour intensifier l’encadrement, le suivi, le contrôle et l’évaluation du rendement pédagogique national. Ainsi, il est prévu la nomination de 135 inspecteurs, dont 90 inspecteurs de l’Enseignement Secondaire Général, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et 45 inspecteurs de l’Enseignement Préscolaire et Primaire, Chefs de circonscription.

Célébration de la journée internationale de destruction des armes légères et de petits calibres

Le Conseil a adopté une communication relative à la célébration de la journée internationale de destruction des armes légères et de petit calibre. La célébration de cette journée, qui rappelle le danger que constitue la circulation illicite et non contrôlée d’armes à feu, dissimulables et manipulables aisément, aura lieu du 13 au 17 juillet 2020 à Abidjan. Cette édition sera marquée par une cérémonie de destruction d’armes légères et de petits calibres, couplée à une remise de machines de marquage d’armes aux Forces de Défense et de Sécurité.

Guichet unique du service public administratif : « La MAISON DU CITOYEN »

Le Conseil a adopté une communication relative à la mise en place d’un guichet unique du service public administratif dénommé « La MAISON DU CITOYEN ». La « Maison du Citoyen » est une plateforme à la fois physique et électronique conçue pour offrir aux usagers du service public, connecté ou non, une porte d’entrée unique regroupant un large éventail de produits et de services offerts tant par l’Administration elle-même, les Collectivités territoriales, les Établissements Publics Nationaux que par les structures privées bénéficiant d’une délégation de service public. La création de ce portail public vise à centraliser notamment l’information administrative et la production des documents administratifs pour réduire les délais de délivrance ainsi que les coûts induits, de façon à rapprocher le Service public des populations surtout dans le contexte actuel de la pandémie de Covid-19.

Organisation des examens de fin d’année scolaire 2019-2020 de la Formation Professionnelle

Le Conseil a adopté une communication relative à l’organisation des examens de fin d’année scolaire 2019-2020 de la Formation Professionnelle. Débutée le lundi 09 septembre 2019 et prévue pour prendre initialement fin le vendredi 31 juillet 2020, l’année scolaire 2019-2020 a été réaménagée du fait de la fermeture des établissements, en raison de la pandémie de Covid-19.

Aussi, le nouveau calendrier proroge l’année scolaire jusqu’au 14 août 2020 afin de prendre en considération le volume horaire d’enseignement requis pour valider l’année scolaire. Ainsi, les examens de fin d’année ont débuté ce mardi 07 juillet pour prendre fin le mardi 11 août 2020.

La session 2020 enregistre 17 084 candidats autour des épreuves du Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), du Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP) et du Brevet de Technicien (BT) et du Brevet Professionnel (BP).

Aussi, compte tenu du contexte actuel de la pandémie de Covid-19, les mesures ci-après ont été prises afin de préserver les candidats de toute contamination :

1) l’organisation de la session en deux phases : une phase d’admissibilité et une phase de stage, en lieu et place du déroulement simultané de la formation et des stages en entreprises ;

2) la mise en ligne des convocations. Chaque candidat devra imprimer sa convocation avant de se rendre dans son centre de composition ;

3) la déconcentration de l’organisation des Epreuves Physiques et Sportives (EPS) au niveau des directions régionales ;

4) le réaménagement des ateliers et l’allègement des Travaux Pratiques (TP).

Nomination

Au titre du Ministère des Affaires Etrangères, le Conseil a donné son accord en vue de la nomination de : 

- Monsieur José Carlos de Araùjo Leitão en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Fédérative du Brésil près la République de Côte d’Ivoire, avec résidence à Abidjan ; 

- Monsieur Nipon PETCHPORNPRAPAS en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume de Thaïlande près la République de Côte d’Ivoire, avec résidence à Dakar au Sénégal.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com


Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1785960 : 1.7 mb
MEMORY : 1550848 : 1.48 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.