Publicite

Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié égratigne le Président Ouattara depuis Daoukro

A l’occasion d’une cérémonie d’échanges de vœux avec la presse nationale et internationale, organisée dans son QG à Daoukro, Henri Konan Bédié a quelque peu égratigné (d’une patte de chat ?) le Président Ouattara.
Publicite


Selon lui, le pouvoir d’Abidjan foule au pied tous les acquis démocratiques par ses pratiques d’un autre âge.

Bédié dénonce les dérives du régime Ouattara

Henri Konan Bédié a offert un déjeuner à la presse nationale et internationale ce jeudi à son domicile à Daoukro. Au cours de cette rencontre qui consistait en un échange de vœux, le président du PDCI-RDA a tenu ce discours à l’endroit de ses invités.

« Mesdames et Messieurs, vous savez que pour moi, il n’y a pas de vie politique sans opinion politique et d’opinion politique sans communication.

Il en découle que votre mission est noble car elle est au service de l’Etat de droit et de la démocratie. Dans le contexte actuel de notre pays, où l’on assiste à une résurgence des pratiques anti-démocratiques dans la République, il vous revient de donner la bonne information.

Ainsi je profite de la présente rencontre pour dénoncer ces dérives et j’interpelle le Président de la République et les tenants du parti unifié sur les dangers certains qu’ils font courir au peuple et à la nation ivoirienne par des pratiques qui remettent en cause tous les acquis démocratiques.

Il s’agit, entre autres, de la corruption des mœurs politiques, du mépris de la démocratie, des intimidations et des limogeages systématiques des cadres d’une opinion politique différente. Ces pratiques jamais vues, même au temps du parti unique, sont de nature à créer le désordre et le chaos dans tout le pays. Déjà le désordre est dans certains quartiers et villes, dans certains villages et dans certaines grosses agglomérations comme Bassam ou Bouaké. Demain il pourrait devenir un tapage irrépressible aux conséquences insoupçonnables. J’en appelle solennellement au Président de la République à faire cesser ces pratiques sudorales et illégales, non conformes à l’Etat de droit et à la bonne gouvernance ».

Henri Konan Bédié serait-il enfin monté sur ses grands chevaux ?  

Sauf que pendant ce temps la jeunesse du parti attend les mots d’ordre

Non, ce discours d’Henri Konan Bédié est clairement un miaulement pour le régime d’Abidjan qui ne trouve plus d’obstacles à ses dérives. Pour preuve, Jacques Ehouo, le Maire élu du PDCI-RDA de la commune du Plateau est en ce moment dans les filets de la justice ivoirienne, le vent féroce de l’adversité politique ayant emporté le parapluie de l’immunité parlementaire qui le protégeait.

Alors que le jeune élu est balloté par le régime, dans tous les sens, la direction du PDCI-RDA, avec à sa tête le président Bédié, reste muette.

Tout au mieux, elle se contente des discours de salon. Aucune action sur le terrain. Même le groupe parlementaire PDCI n’a pas encore éternué une déclaration officielle. Livrés à eux-mêmes, quelques jeunes militants du vieux parti mènent ici et là quelques actions désespérées pour se faire entendre, appuyés en cela par les Ebriés, parents du jeune Maire.

Paula K. avec  Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1707264 : 1.63 mb
MEMORY : 1477600 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.