Publicite

Côte d’Ivoire : Katiola, l’UNESCO sensibilise les populations sur les préventions de conflits

Sur l’esplanade du Centre culturel, une caravane de l’UNESCO a sensibilisé Ce jeudi 21 février 2019 les populations de la région du Hambol sur les préventions de conflits.
Publicite
 


Le thème de ce jour  était basé sur les alliances interethniques et les mécanismes traditionnels de prévention et de gestion de conflits.

Cette cérémonie  a eu lieu  en présence des experts de l’UNESCO, du corps préfectoral de la notabilité coutumière et des leaders d’opinion.

Avant  le lancement  de cette caravane de sensibilisation il y’a eu la formation de 55 relais communautaires pour la paix, une visite des sites touristiques en l’occurrence la forêt sacrée de Lafounkaha, la carrière de l’extraction de l’argile de la poterie mangoro, la maison des potières a été effectuée.  

Lors de ce lancement quelques doléances ont été adressées à l’Unesco à  savoir : l’inscription de la  danse mandja et la forêt sacrée de Lafounkaha au patrimoine national et au patrimoine de l’UNESCO.

En réaction à ces doléances, le professeur N’Golo SORO, secrétaire général de la commission Ivoirienne pour l’UNESCO a fait savoir  que les échéances électorales de 2020 approchent. 

Pour ce faire, l’UNESCO est disposée à accompagner le Directeur régional de la culture Bourlaye Traoré afin que la  forêt sacrée de Lafonkaha  et la danse mandja soient inscrites au patrimoine de l’UNESCO et soutenir les 55 relais communautaires.

Aussi faut-il ajouter, qu’un inventaire des alliances interethniques et autres mécanismes de gestion de conflits a été réalisé et la conclusion validée par les parties prenantes.

Camara Kinaya Olivier porte-parole des relais communautaires a, au nom de ses camarades, pris l’engagement de mettre en application ces alliances pour la paix en Côte d’Ivoire. Poholé épse TIA Eliane SG1 de la préfecture  représentant le ministre de la culture, a exprimé la gratitude du gouvernement envers l’UNESCO pour ses actions en faveur de l’éducation et de la culture en Côte d’Ivoire pour la consolidation de la paix.

Paula K. avec Kabouhama Koné, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1706552 : 1.63 mb
MEMORY : 1472856 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.