Publicite

Côte d’Ivoire : L’Honorable Diawara Mamadou probable remplaçant de Guillaume Soro ?

L’Honorable Diawara Mamadou, Député d’Adjamé, pourrait être le probable remplaçant de Guillaume Soro à la Présidence de l’Assemblée Nationale. C’est en tout cas ce qui ressort, a-t-on appris, d’une réunion tenue au siège du RDR, à la rue Lepic, le jeudi 31 janvier 2019.
Publicite


Le Député Mamadou Diawara plébiscité par ses pairs

L’Honorable Diawara Mamadou, Député d’Adjamé est pressenti pour être le nouveau Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. Une réunion du groupe parlementaire RHDP s’est tenue le jeudi dernier au siège du RDR, sis à la rue Lepic à Cocody (Abidjan). Selon les informations reçues, le Député Diawara Mamadou a été plébiscité par ses pairs en tant que président du tout nouveau groupe parlementaire RHDP, mis en place après le Congrès du samedi 26 janvier 2019. En tout 164 Députés de la coalition au pouvoir ont émis le souhait de voir le Doyen Diawara Mamadou à la tête de l’Assemblée Nationale, en remplacement de Guillaume Soro, parti précipitamment aux Etats Unis poursuivre ses études. Une session parlementaire devrait être convoquée dans les jours à venir pour entériner la décision prise à la rue Lepic.

Pourtant Guillaume Soro n’a pas encore donné sa démission

Le groupe parlementaire RHDP a positionné l’Honorable Diawara Mamadou à la succession de Guillaume Soro alors que ce dernier n’a pas encore donné sa démission, en tout cas pas officiellement. Vendredi 25 janvier 2019, il avait juste signé une délégation de pouvoirs en faveur de son vice-président, M. Oulla Ephrem Privat.  C’est ce dernier qui était censé assuré l’intérim de Guillaume Soro jusqu’à son retour, retour initialement prévu le 20 février, mais repoussé en mars 2019. Le lundi 28 janvier, lors de la cérémonie de présentation de vœux à la presse, le Chef de l’Etat avait pourtant annoncé la démission de Guillaume Soro, affirmant que c’était une affaire réglée. Le Président Ouattara voudrait-il pousser son poulain à la confrontation directe ? En tout cas le PAN aura été prévenu, des semaines en avance, qu’il fallait rendre le tabouret s’il ne voulait plus continuer l’aventure avec le RHDP. Adama Bictogo l’avait dit, le Député Charles Gnahoré aussi.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1748848 : 1.67 mb
MEMORY : 1496232 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.