Côte d’Ivoire: l’opération ''un étudiant, un ordinateur'' rentre dans sa phase grandeur nature

La phase grandeur nature de l’opération ‘’un étudiant-un ordinateur’’, lancée par le gouvernement ivoirien se poursuit avec la réception par des souscripteurs de leur sésame à leur "grande satisfaction", a constaté APA, lundi, sur place à l’Université Félix Houphouët-Boigny, la première université publique.

L’inscription à ce projet débute en ligne où le postulant utilise le numéro de sa carte d’étudiant. «C’est une réelle opportunité pour les étudiants. Quand on est par exemple en LMD c’est 85% de recherche de la part de l’étudiant et 15% du maître », confesse Ali Doumbia, inscrit en Master 2 de Communication à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, par ailleurs, chargé de communication de l’Association des étudiants de ce temple du savoir, qui dit avoir attendu environ quatre mois pour rentrer en possession de son nouvel ordinateur.

Cet ordinateur, « nous permet de faire des recherches en ligne. Avoir un ordinateur à 50 000 FCFA, c’est une opportunité », réitère-t-il.Philipe Koffi Kouadio, en thèse de géographie dans cette même université, très ''sceptique'' au début, ne cache pas sa satisfaction après l’obtention de sa machine, jeudi dernier.

« Ce sont des appareils de bonne qualité, très utiles et nécessaires pour un étudiant », témoigne ce doctorant. « J’avais un ordinateur que j’ai acquis pour mes besoins en licence. Celui-ci est plus adapté, vu qu’on utilise des logiciels de plus en plus lourds », ajoute M.Kouadio.

Dahuda Adeoye , en Physique, un autre bénéficiaire salue « ce projet social ». « Dans notre département, nos professeurs nous donnent des fichiers numériques (...).Il est donc très difficile pour celui qui n’a pas d’ordinateur de s’en sortir », souligne-t-il, relevant que l'inscription de 30 000 FCFA n’est souvent pas évidente à plus forte raison ''l’achat d’un ordinateur à 200 000 FCFA''. 

L’objectif de ce projet est de fournir des ordinateurs portables subventionnés à 100 000 étudiants sur trois ans selon l’Agence nationale du service universel des télécommunications –TIC (ANSUT) qui pilote ledit projet.

« Le projet vient à point nommé parce qu’il démontre parfaitement que le processus de modernisation de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a véritablement commencé. Ce processus donnera naissance à l’étudiant nouveau (…) doté d’un nouvel esprit. C’est-à-dire responsable, respectueux et soucieux de la sécurité de biens mis à disposition, d’un environnement de paix sur le campus, assidu aux études » avait fait remarquer en mai dernier, la Ministre de l’enseignement supérieur, Ramata Ly-Bakayoko,à la remise officielle aux premiers bénéficiaires, tout en les invitant à en faire bon usage.
  

SY/hs/ls/APA

Laisser un commentaire

PEAK : 1711112 : 1.63 mb
MEMORY : 1503936 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.