Publicite

Côte d’Ivoire: la 15ejournée mondiale de la prévention des abus envers les enfants célébrée.



La Côte d’Ivoire célèbre la 15e  journée mondiale de la prévention des abus envers les enfants. Les festivités de cette commémoration ont pris fin le vendredi 20 novembre. 

Mettre en évidence le problème des abus, des violences et de l’exploitation des enfants, ainsi que la nécessité d’intervenir de toute urgence par la diffusion de programmes de prévention. Tel est l’objectif principal de cette 15e  édition. 

Plusieurs activités de sensibilisation et de promotion de la protection des enfants menées sur l’ensemble du territoire national meubleront ces deux jours.

Selon la ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Anne-Désirée Ouloto, si cette célébration revêt une grande importance, c’est bien parce qu’en dépit des nombreux acquis réalisés au profit de l’enfance ces dernières années, les droits de l’enfant continuent d’être violés dans de nombreux pays. 

En Côte d’Ivoire, les données sur la situation de l’enfant montrent que 9 enfants sur 10, soit 87% des enfants âgés de 2-14 ans (filles et garçons) sont victimes de violence émotionnelle tant en zone rurale qu’urbaine, touchant toutes les couches sociales (2006). (…). 1 enfant sur 5 de 2-14 ans est victime de corrections physiques sévères et 25% des filles de 15-17 ans sont victimes de violences physiques avec une vulnérabilité accrue au Nord-Ouest. (…).7.6% des filles de 15-17 ans et 4,7% des 15-19 ans sont victimes de violences sexuelles par leurs partenaires intimes (EDS 2012). (…). Plus du tiers des élèves (38%), filles comme garçons, sont victimes de harcèlement sexuel à l’école. 11,7% des élèves sont victimes d’attouchements forcés. 18%) des élèves sont victimes de viols. 14% des élèves ont fait l’objet de harcèlement sexuel de la part d’enseignants. (…).3.5% des élèves ont des relations sexuelles avec les enseignants et 46% des élèves sont frappés par leurs enseignants, en particulier dans le primaire, et 30% font l’objet de punitions humiliantes», révèle entres autres Anne-Désirée Ouloto dans le message du gouvernement a la faveur de cette journée.

Ainsi pour venir à bout de ce phénomène, la Ministre de la solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfant, en appelle à la mobilisation de tous. Elle invite les organisations de la société civile, les familles et les individus à soutenir l’engagement du Président de la République et de la Première Dame qui ont placé la protection des enfants au cœur de leurs priorités,

Lancée en 2000,la journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants est une initiative de la Fondation Sommet Mondial des femmes (FSMF), en synergie avec la Journée des droits de l’enfant. 

Quentin GOUROU/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1717656 : 1.64 mb
MEMORY : 1505072 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.