Publicite

Côte d'Ivoire: la police disperse une manifestation de souscripteurs à l'agrobusiness

En Côte d’Ivoire, une manifestation de souscripteurs à l’agrobusiness a été dispersée par la police samedi 18 février. Toujours très mobilisés, ils étaient plus de 500 à s’être rassemblés à Abidjan pour demander la levée des sanctions contre ces sociétés dans lesquelles ils ont investis en échange de rendement presque miraculeux de 200 voire 300 %. Soupçonnant une importante arnaque, la justice a en effet décidé de geler leurs comptes et de faire arrêter plusieurs de leurs dirigeants. Cette semaine, le gouvernement a promis de rembourser les souscripteurs, mais cela ne les convainc pas.

Gaz lacrymogène contre slogans, le face-à-face entre policiers et souscripteurs à l’agrobusiness a duré plusieurs heures. Petits commerçant, professeurs ou chef d’entreprises, tous demandent le déblocage des comptes des sociétés dans lesquels ils ont investi. Une décision du parquet qui soupçonne un vaste système d’escroquerie. Les promesses de retour sur investissements étaient mirobolantes mais ces souscripteurs ne croient pas à une arnaque.

« Il n'y a pas d’arnaque ! », lance une manifestante. « Aujourd’hui, on peut pas venir nous dire que ces entreprises, légalement constituées, veulent nous voler ! Mais alors on se réveille quand même ! Tout a toujours fonctionné normalement, jusqu’à ce que le Trésor public intervienne », explique une autre. « Ce que nous demandons concrètement à l’Etat ivoirien, c’est de dégeler les comptes, car jusqu’à maintenant nous n’avons estimé en rien avoir été arnaqués », affirme un troisième souscripteur.

Tous dénoncent ainsi l’ingérence des autorités. Alors que pendant plusieurs années, ces entreprises ont pu sans problème prospérer, ils disent ne pas faire confiance au gouvernement. Il y a quelques jours, celui-ci a en effet proposé un vaste recensement des souscripteurs lésés et leur remboursement sur la base des soldes disponibles sur les comptes des sociétés, soit 22 milliards de FCFA. Problème, les 37 000 souscripteurs ont au total investi trois fois plus : 66 milliards, soit environ 100 millions d’euros.

RFI
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1711736 : 1.63 mb
MEMORY : 1498408 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.