Côte d'Ivoire: La rencontre Bédié - Mabri Toikeusse livre ses secrets

Albert Mabri Toikeusse a été reçu en audience, mercredi 17 mars dernier par Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), par ailleurs chef de file de l’opposition ivoirienne.   

Bédié met en mission Mabri Toikeusse dans le Tonkpi

Au menu des échanges entre le président de l’ Union pour la démocratie et la paix (UDPCI) et l’ancien président ivoirien, la suite de la collaboration entre leurs deux partis respectifs, au lendemain des élections législatives du samedi 6 mars 2021.

« Je suis venu saluer le président Bédié et lui dire merci pour le soutien qu’il nous a apporté lors des législatives. Nous avons travaillé à la cohésion et je suis venu lui présenter les résultats au niveau du Tonpki », a expliqué l’ancien ministre ivoirien de l’ Enseignement supérieur, à sa sortie d’audience.

«Évidemment, nous avons une liste commune au niveau de Man commune où ça été difficile. Nous étions à ses côtés pour continuer de travailler pour la démocratie », a déclaré M. Mabri Toikeusse à propos des rumeurs annonçant une dislocation du bloc de l’opposition avant la tenue des élections législatives.

« Le président Henri Konan Bédié m’a félicité et nous a encouragé à continuer de travailler au niveau de la plateforme dans le Tonpki. Ce sont des conseils de père et nous allons les appliquer », a révélé le président de l’UDPCI. Albert Mabri Toikeusse et son parti ont recueilli 8 postes de députés à l’issue du scrutin du samedi 6 mars dernier.

Ce qui fait du parti arc-en-ciel, la quatrième force politique du pays, après le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) du président Alassane Ouattara; le PDCI-RDA et EDS de Laurent Gbagbo. À ces élections, le parti au pouvoir, le RHDP, s’en est tiré avec 137 sièges à l’ Assemblée nationale contre 91 pour l'opposition, selon les résultats publiés par la Commission électorale indépendante (CEI).

Parmi les partis d'opposition, la coalition entre le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) et les partisans de l'ex-président Laurent Gbagbo, a obtenu 50 sièges, le PDCI seul, 23, et les pro-Gbagbo seuls, 8, soit au total 81.

Les autres partis de l'opposition dont le Front populaire ivoirien (FPI) (2 sièges) et le COJEP de Charles Blé Goudé (aucun) et l’UDPCI (8 sièges) se partagent dix sièges; ce qui fait au total 91 sièges pour l'opposition.

Les indépendants ont, quant à eux, obtenu 26 sièges. Un siège n'a pas été pourvu du fait du décès d'une candidate suppléante, l'Assemblée nationale comptant au total 255 députés. L'élection dans cette circonscription de Tortiya (nord) aura lieu dans un délai d'un mois, selon la CEI.

Contrairement à la dernière élection présidentielle émaillée par de violents évènements, le scrutin législatif du 6 mars dernier s’est tenu dans un contexte sociopolitique relativement apaisé avec la participation de toutes les formations politiques, y compris celles de l’opposition. Les résultats définitifs devraient être prononcés, la semaine prochaine, par le Conseil constitutionnel, après le traitement des différents recours introduits par des candidats mécontents.


Jean Kelly Kouassi
Afrique-sur7

Laisser un commentaire

PEAK : 1713704 : 1.63 mb
MEMORY : 1506320 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.