Côte d'Ivoire: Le Conseil National de Transition désigne Bédié Président

Le Conseil national de transition est lancé en Côte d’Ivoire. L’ex- Président Henri Konan Bédié va diriger ce conseil mis en place par l’opposition ivoirienne ce lundi 2 novembre 2020 pour diriger le pays jusqu'à la prochaine élection présidentielle.   

Henri Konan Bédié, Président du Conseil National de Transition

La Côte d’Ivoire a de nouveau deux présidents à sa tête après l’élection présidentielle d’octobre 2020. Pascal Affi N’Guessan, le porte-parole de l’opposition ivoirienne, a annoncé ce lundi la création du Conseil National de Transition (CNT). Celui-ci sera dirigé par le Président Henri Konan Bédié. L’ancien chef de l’État ivoirien était candidat déclaré à l’élection présidentielle du 31 octobre passé, mais avait finalement refusé d’aller aux urnes. Comme Pascal Affi N’Guessan, il rejetait la candidature, selon lui illégale, du Président sortant M. Alassane Ouattara. Ce dernier s’est porté candidat en violation de la constitution ivoirienne qui limite le nombre de mandats du chef de l’État à 2.

La CEI, organe chargé d’organiser les élections, était aussi rejetée dans sa forme actuelle. Considérée comme acquise au Président Alassane Ouattara, elle aurait dû être recomposée, selon l’opposition ivoirienne. La coalition des opposants ivoiriens a lancé un mot d’ordre de boycott du scrutin. Une désobéissance civile a même été décrétée et celle-ci a fortement impacté le scrutin. Près de 90% des électeurs ont boudé les urnes, selon des chiffres non officiels.

Alassane Ouattara n'est plus reconnu Président de Côte d’Ivoire par l'opposition

Le Président Alassane Ouattara avait pour sa part rejeté toutes les revendications de l’opposition. Il a maintenu sa candidature ainsi que la CEI dans son état décrié. Malgré le très fort taux d’abstention, le chef de L’État sortant est donné vainqueur de cette élection non certifié par les organisations internationales crédibles. Ce lundi, en défiance des anciennes autorités, l’opposition politique ivoirienne a lancé le Conseil National de Transition, chargé de diriger le pays jusqu’à la prochaine élection présidentielle.

Dans les prochaines heures, les différentes formations de l’opposition de Côte d’Ivoire vont se concerter pour présenter un gouvernement de transition. Celui-ci aura pour mission de créer les conditions acceptables par tous pour l’organisation de futures élections présidentielles plus crédibles.

Patrice Dama
Afrique-sur7

Laisser un commentaire

PEAK : 1715304 : 1.64 mb
MEMORY : 1513560 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.