Côte d’Ivoire : Le FPI fait des propositions au pouvoir

Finie l’ivresse de l’annonce de l’amnistie, le 6 août 2018, le Front Populaire Ivoirien (FPI) veut passer à la vitesse supérieure pour donner toutes ses chances à la réconciliation nationale. C’est à cet effet que, dans un communiqué ce jeudi 16 août 2018, son président par intérim, Sangaré Aboudramane, fait des propositions afin de donner un coup de main aux résolutions prises par le Président Ouattara à la veille de la fête de l’Indépendance. 

Les observations faites par le FPI sur le discours du 6 août

Hier jeudi le FPI a produit, par la voix de son président par intérim, Sangaré Aboudramane, une déclaration pour faire le point du message à la nation du Chef de l’Etat le 6 août dernier. Dans un premier temps, le FPI a dit avoir noté, avec satisfaction, l’annonce de la libération des prisonniers politiques et du réexamen de la composition de la Commission Election Indépendante « en application de l’arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ». Partant, le parti de Laurent Gbagbo, a remercié cette Cour tout en soulignant son engagement permanent en faveur du dialogue national depuis 2011. Le FPI affirme que, nonobstant les manœuvres du pouvoir, il a toujours œuvré pour la démocratie en Côte d’Ivoire, d’où ses boycotts. Ensuite le FPI a pris le soin de relever des manquements dans le discours du Président Ouattara. Dans un premier temps, il a pris une ordonnance d’amnistie là où il aurait fallu une loi. C’est pourquoi le FPI demande « le dépôt de ladite ordonnance par devant l’Assemblée Nationale en vue de sa ratification ». Dans un deuxième temps le FPI a dit veiller, avec vigilance, à la libération effective des 800 prisonniers comme convenu par le Premier des Ivoiriens car jusqu’ici certains seraient toujours détenus à la MACA. Dans un troisième temps, l’ancien parti au pouvoir s’étonne du maintien en détention des militaires qui ne seraient pourtant que de simples exécutants d’ordres, contrairement aux politiciens, les ordonnateurs. Enfin le FPI a noté que la CEI de Youssouf Bakayoko continue d’exercer alors que le Chef de l’Etat a annoncé sa dissolution. Sangaré Aboudramane et ses camarades demandent alors que le réexamen de la CEI soit effective et que les élections soient reportées si possibles.

Les propositions faites par le FPI pour donner la chance à la réconciliation véritable

Constatant tous ces couacs, le Front Populaire a fait des propositions pour booster la réconciliation nationale. Pour se faire le parti de Laurent Gbagbo préconise :

-La libération immédiate et sans conditions de tous les détenus militaires encore en prison avant l’ouverture de tout dialogue ;

-La prise en compte dans le dialogue, des questions touchant à la libération du Président Laurent Gbagbo, au retour sécurisé et organisé des exilés ; à la prise en charge de toutes les victimes de la crise ivoirienne ;

- Que les acteurs du dialogue soient constitués par les représentants des forces politiques significatives, les représentants de la société civile et les représentants des victimes de la crise ;

-Que la mise en œuvre des résolutions soit assurée par un mécanisme institutionnel investi de la confiance de tous les acteurs ;

-Qu’un comité de suivi composé de personnalités nationales et investi de la confiance de tous les acteurs soit mis en place pour l’application des résolutions consensuelles et pour garantir le respect desdites résolutions. 

 

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1715728 : 1.64 mb
MEMORY : 1506968 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.