Publicite

Côte d’Ivoire : Le Ministre Kobenan Adjoumani parlant du président Bédié, « Il m’a débranché au PDCI, on m’a branché au RHDP »

Le Ministre des ressources animales et halieutiques, par ailleurs fondateur du mouvement « Sur les traces d’Houphouët Boigny », a animé une conférence de presse, ce weekend, à Paris.
Publicite

Au cours de son exposé, le cadre PDCI pro RHDP parti unifié a signifié qu’il ne chômait pas politiquement. A peine Bédié l’a-t-il débranché du PDCI-RDA, on l’a branché au RHDP.

« Je reste un militant du PDCI et pro RHDP »

Le Ministre Kobenan Adjoumani a prononcé une conférence de presse ce weekend sur l’actualité au sein de ses familles politiques. Selon le fondateur de « Sur les traces d’Houphouët Boigny », personne ne peut l’exclure du PDCI-RDA auquel il s’identifie toujours d’ailleurs, même en ayant plein pieds dans le RHDP. « Je reste un militant actif du PDCI et pro RHDP et pour que je sois exclu du parti, il faut un congrès ordinaire (...)», a-t-il martelé devant les quelques dizaines de militants réunis pour la circonstance. Puis, après s’être érigé en victime de ceux pour qui il se serait sacrifié, il laisse entendre qu’il ne peut jamais chômer en politique. Il affirme : « C’est Bédié qui m’a trahi car je lui ai donné ma poitrine (...) le président Bédié m’a humilié publiquement à Daoukro. C’est sur les réseaux sociaux que j’ai appris que je n’étais plus le porte-parole du PDCI-RDA (…) Il m’a débranché au PDCI, on m’a branché au RHDP ».

Mais, en fils lucide, il comprend que son père Bédié n’est pas dans son état normal. A ses yeux, le Sphinx de Daoukro et le PDCI en général sont pris en otage par une poignée de radicaux dont le Secrétaire Exécutif Maurice Kacou Guikahué.

Bédié et le PDCI sont pris en otage par un groupe de radicaux

Le fondateur de « Sur les traces d’Houphouët Boigny » croit dur comme fer que le président Bédié est sous l’emprise d’un groupe d’individus malveillants, des pirates idéologiques qui ont pris le contrôle du PDCI-RDA. « Les anti-RHDP ont poussé le président Bédié à exiger l’alternance (…) Ils ont poussé le président Bédié à renier sa propre signature… Ils l’ont même poussé à croire qu’il peut encore être président de la République en 2020 et que le peuple le réclame encore (...) La dernière déclaration de Niamien Yao est assez révélatrice (...) » assure-t-il. Se voulant plus explicite, le Ministre Kobenan Adjoumani Kouassi met des noms sur ces preneurs d’otage d’un genre nouveau. Ainsi, lance-t-il, sûr de son fait : « Aujourd’hui, ce n’est plus le Président Henri Konan Bédié qui dirige le PDCI-RDA. Le parti est pris en otage par M. Guikahué et M. Jean Louis Billon, ainsi que leurs amis, qui prennent une décision de nomination aujourd’hui et qui la rapportent moins d’une semaine après ».

Paula K. avec  Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1711504 : 1.63 mb
MEMORY : 1481928 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Akody.com utilise les cookies pour suivre et compter les articles que vous avez lus. Ceci nous permet d'informer nos partenaires qui font la publicité sur notre site. En continuant, vous acceptez les termes d'utilisation de notre site.