Côte d’Ivoire : le président Alassane Ouattara félicite Ngozi Okonjo-Iweala, nouvelle directrice de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC)

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a félicité lundi la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala élue, première femme et première Africaine à la tête de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). « F élicitations à ma sœur @NOIweala ! Votre élection à la tête de l’OMC est une source de grande fierté pour le continent et d’inspiration pour les femmes. Bravo ! », a tweeté le président ivoirien.   

La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala a été nommée lundi 15 février 2021 première femme et première Africaine à la tête de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Première représentante d’un pays africain à diriger l’Organisation mondiale du commerce, Ngozi Okonjo-Iweala, ancienne ministre des Finances du Nigeria a travaillé vingt-cinq ans à la Banque mondiale. « Les membres de l’OMC viennent d’accepter de nommer la Dr Ngozi Okonjo-Iweala comme prochain directeur général de l’OMC. La décision a été prise par consensus lors d’une réunion spéciale du Conseil général de l’organisation aujourd’hui », a annoncé l’OMC, une quinzaine de minutes après l’ouverture de la réunion.

De fait, la désignation de Ngozi Okonjo-Iweala ce lundi signe la fin d’un feuilleton de plusieurs mois à la tête de l’Organisation mondiale du commerce, l’une des institutions financières les plus puissantes au monde. Elle était depuis le 5 février, la seule candidate en lice pour ce poste. Créée en 1995, l’OMC avait pour directeur général, le Brésilien Roberto Azevedo qui avait fait son annonce de son départ de la tête de l’organisation à la mi-mai. 

Âgée de 66 ans, Ngozi Okonjo-Iweala est arrivée à 19 ans, à Harvard, où elle en sort avec un diplôme en économie avant de valider en 1981 son doctorat en développement économique régional dans le tout aussi prestigieux MIT. À 28 ans, elle entre à la Banque mondiale. Elle y travaillera un quart de siècle, devenant de 2007 à 2011 son numéro 2. Plus récemment, en tant que présidente du conseil d’administration de Gavi Alliance, elle avait pris en charge l’accès et le financement de la vaccination contre la Covid-19 en Afrique.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1706128 : 1.63 mb
MEMORY : 1498824 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.