Publicite

Côte d’Ivoire : Les agents pénitentiaires rentrent en grève mercredi prochain, toutes les prisons seront fermées

Nous apprenons ce vendredi que le Syndicat National des Agents Pénitentiaires de Côte d’Ivoire (SYNAPCI) rentrera en grève le mercredi 12 octobre 2018.
Publicite

A cette occasion, nous informe-t-on, toutes les prisons seront fermées, mais le service sera minimum assuré.

Une grève de 3 jours reconductible

Dans une note de préavis signée à la suite de son Assemblée Générale extraordinaire, du samedi 1er décembre 2018, le Syndicat National des Agents Pénitentiaires de Côte d’Ivoire (SYNAPCI) a annoncé une grève sur toute l’étendue du territoire national, le mercredi 12 décembre prochain. La note précise en effet que c’est « un arrêt de travail de trois jours à compter du mercredi 12 décembre 2018 dès 7 heures. ».

Selon son secrétaire général, Oko Dago Michael, si un terrain d’entente n’est pas trouvé avec les autorités, la grève pourrait être reconduite de facto après ses trois jours d’arrêt de travail décrétés.

Le motif de leur protestation

Le motif de ce mouvement d’humeur, explique le préavis de grève, c’est le mauvais traitement de leurs revendications relatives à leurs conditions de travail et de vie.

« Une revalorisation du taux de bail en vue de régler les problèmes liés au logement, la prise d’un arrêté interministériel portant dotation annuelle en uniforme suivie d’un décret réglementant leurs grades et appellations », peut-on lire sur la note. Conséquences de cette protestation, une perturbation du travail dans les tribunaux de première instance et les prisons dès le matin du mercredi prochain.

Le service minimum sera tout de même assuré

Les agents pénitentiaires de Côte d’Ivoire envisagent, dès mercredi 07 heures, les mesures suivantes : « la fermeture de toutes les prisons, pas de déferrement, pas d’extraction de détenus, pas de visite aux détenus, la réintégration de tous les détenus hospitalisé ». Toutefois le SYNAPCI promet d’assurer le service minimum, c'est-à-dire « l’observation de la garde 24h/24h, le fonctionnement des magasins des vivres et des cuisines, l’élargissement des détenus ».


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1698824 : 1.62 mb
MEMORY : 1469080 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Akody.com utilise les cookies pour suivre et compter les articles que vous avez lus. Ceci nous permet d'informer nos partenaires qui font la publicité sur notre site. En continuant, vous acceptez les termes d'utilisation de notre site.