Publicite

Côte d’Ivoire : les installations d’Orange Côte d’Ivoire à nouveau victime d’actes de sabotage

Qui en veut à Orange Côte d’Ivoire ? Telle est la question qui trotte dans la tête des responsables de la téléphonie mobile française. 

Orange Côte d’Ivoire ne sait plus à quel saint se vouer après les attaques survenues ces derniers jours sur ses installations. Désorientée et perplexe, la société porte plainte contre X pour sabotage. 
Publicite

Orange victime de vandalisme

La téléphonie mobile Orange, numéro 1 en Côte d’Ivoire, est dans tous ses états. Elle ne comprend plus rien à ce qui lui arrive ces derniers mois. Après les sabotages de février à Yopougon et l’incendie de son centre technique en mai, Orange Côte d’Ivoire dit avoir subi des actes de vandalisme sur son réseau ces derniers jours. Elle révèle que des individus ont emporté des câbles et des équipements de réseau fibre dans la commune de Biétry à Marcory. Aussi, affirme-t-elle, le réseau a été fortement impacté autant sur internet que sur la messagerie. Ces actes de vandalisme ont été dommageables pour ses 13.000 clients dont des dizaines d’entreprises. 

Orange dénonce et porte plainte

Face à ce sabotage récurrent de son réseau, Orange Côte d’Ivoire porte à nouveau plainte auprès du Procureur de la République. Déjà, pour l’incendie de son centre technique au Plateau, elle avait attiré l’attention de l’Etat sur une possible piste criminelle. Maintenant, elle pense réellement être la cible de personnes qui veulent réduire à néant ses investissements en Côte d’Ivoire. La Direction de la téléphonie mobile dit avoir saisi la Police Nationale pour mener des enquêtes sur cette série de vols et de destructions. L’on apprend que des investigations sont déjà en cours afin de faire toute la lumière sur ces obscures attaques.
 
Un appel à la coopération des forces de l’ordre et de la population

Dépitée par ce qui lui arrive, Orange Côte d’Ivoire en appelle à la coopération de tous, populations et forces de l’ordre. « Nous avons besoin de l’implication de tous afin que des actes de sabotage s’arrêtent. Nous prenons nos responsabilités en investissant massivement dans la modernisation de notre réseau, afin de garantir la meilleure expérience à nos clients, mais nous ne pouvons pas continuer indéfiniment à investir dans du matériel qui est volontairement détruit par la suite. Nous invitons non seulement les autorités à se joindre à nous dans ce combat, mais également les populations de Côte d’Ivoire à dénoncer tout acte de sabotage sur ces installations techniques », a lancé Mamadou Bamba, Directeur Général d’Orange Côte d’Ivoire.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant / Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1726032 : 1.65 mb
MEMORY : 1483864 : 1.42 mb