Côte d’Ivoire : les mèches, une véritable mine d’or pour les commerçants

Péruviennes, naturelles, indiennes, brésiliennes, synthétiques, c’est la foire aux mèches en Côte d’Ivoire, principalement à Abidjan, où les femmes ne lésinent pas sur les moyens afin de se rendre "belles". Car ici, qui dit "belle", dit également tissages, mèches... Et pour cela les femmes ivoiriennes ne regardent pas à la bourse. Elles peuvent débourser jusqu’à 100 000 f cfa voire plus pour s’offrir une coiffure.
Petite incursion dans le monde des mèches, un marché qui ne connaît pas la crise car en perpétuelle innovation. Tous les commerçants rencontrés sont unanimes, "les mèches se vendent très bien sur le marché". A la question de savoir quelles sont les préférées des clientes, ils nous répondent les mèches naturelles et les mèches humaines, entendez par là, les cheveux de femmes de l’outre-mer, traités et vendus. Elles sont commercialisées sous forme de "boules" et chaque boule équivaut à un prix.

Ces cheveux qui s’arrachent comme de petits pains coûtent pour certains la peau des fesses, tellement leurs prix sont onéreux. Pour les moins coûteuses, elles avoisinent les 60 000, 80 000 voire les 100 000 f cfa. Pour les plus chères, elles excèdent les 200 000 f cfa. 

Certains trouveront qu’elles sont chères, mais les consommatrices vous diront, que cela en vaut la peine. Et face à cette flambée des prix des mèches, les plus heureux sont les commerçants qui trouvent pour leur compte.

A côté de ces mèches de qualité, il existe également des mèches de qualité secondaire pour les petites bourses, appelées synthétiques dont les prix sont abordables et varient entre 2500 et 5000 f cfa le paquet. 

En fonction de la qualité et la durée de vie des mèches, les prix varient. Interrogée, une consommatrice avoue qu’elle préfère les mèches naturelles, "je préfère les naturelles parce qu’elles sont de bonne qualité, c’est durable et il y’a la possibilité de les remettre plusieurs fois". 

Effet de mode ou esthétique, en tout cas les mèches font le bonheur des femmes ivoiriennes qui ne se font pas prier pour se faire plaisir et ce quel que soit le montant. Comme quoi, la beauté n’a vraiment pas de prix.

Evy D. / Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1694488 : 1.62 mb
MEMORY : 1493176 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.