Publicite

Côte d’Ivoire : Mme Sita Coulibaly, entendue ce vendredi par la brigade de recherche de la gendarmerie

Vendredi, Mme Sita Coulibaly, présidente de l’UFPDCI Urbaine a été entendue par la brigade de recherche de la Gendarmerie nationale, suite à une plainte déposée à son encontre par Mesdames Kandia Camara et Ehui Odette. Elle était assistée de l’avocat du PDCI-RDA, Me Suy Bi Emile.
Publicite


« Ayons foi en la justice de Côte d’Ivoire »

Mme Sita Coulibaly, présidente de l’Union des Femmes du PDCI (UFPDCI) a été entendue, ce vendredi 15 février 2019, par la brigade de recherche de la Gendarmerie. Son audition fait suite à une plainte déposée contre elle par Mesdames Kandia Camara, Sg du RDR et Ehui Agnero Odette, son prédécesseur à la tête de l’UFPDCI. De l’avis de Me Suy Bi Gohoré Emile, c’est la procédure normale qui a été suivie, en pareille circonstance : « C’est le déroulement normal de la procédure. Lorsqu’une personne porte plainte, la poursuite commence par son audition et c’est ce qui s’est fait ce matin. Elle a été entendue, tout s’est très bien passé et elle a répondu aux questions. » a-t-il déclaré.

En outre, l’avocat du PDCI-RDA assure que tout s’est très bien passé pour sa cliente « A l’occasion de son audition, elle a été informée, qu’elle fait l’objet d’une plainte déposée par Mme Kandia Camara et Mme Ehui, des propos qu’elle aurait tenu. On lui a posé également des questions sur ces propos et elle s’est expliquée. ». Ce que confirme la principale concernée, à la suite de l’avocat : « Je peux simplement vous dire qu’ayons foi en la justice de Côte d’Ivoire et que nous avons souhaité qu’il y ait l’application de la loi. ».

A l’origine de la plainte

Il faut rappeler que la plainte déposée contre elle est liée aux propos qu’elle aurait tenus contre Mme Kandia Camara. Dans la déclaration qu’on lui attribue, Me Sita Coulibaly attaque assez bassement la Ministre de l’Education nationale, en lui rappelant notamment ses supposées origines guinéennes. Le samedi 2 février, l’Honorable Mariam Traoré, Député RDR de Tengrela, a cru bon de donner la réplique à la place de Kandia Camara. A son tour, elle s’est répandue en injures dans une vidéo devenue virale sur la toile ivoirienne. Elle a été si vulgaire qu’une pétition a été signée contre elle pour forcer sa démission de l’Assemblée nationale et l’emmener devant les tribunaux. Sita Coulibaly a également déposé plainte contre Mariam Traoré.

Après cette salve d’insultes, Sita Coulibaly et le PDCI-RDA ont essayé de convaincre l’opinion nationale que les propos injurieux contre la SG du RDR ne sont pas ceux de la présidente de l’UFPDCI. Le vieux parti accuse le « labo » du RDR d’avoir fabriqué cette déclaration pour nuire à sa militante. Quant aux partisans du pouvoir, ils soupçonnent le PDCI d’avoir produit un second discours pour brouiller les pistes.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1713704 : 1.63 mb
MEMORY : 1490184 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.