Côte d’Ivoire : Nouveau gouvernement, nommée ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné s’engage à travailler sans relâche avec l’aide de Dieu

Nommée ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné s’engage à travailler sans relâche avec l’aide de Dieu. Elle l’a fait savoir dans une note publié sur sa page facebook officielle ce mardi suite à sa nomination par le Président de la République S.E.M Alassane OUATTARA .   

« J’exprime toute ma gratitude au Président de la République SEM Alassane Ouattara, pour la confiance qu’il place à nouveau en ma modeste personne en me confiant le portefeuille du ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation. J’exprime également ma reconnaissance au Premier ministre, Chef de Gouvernement Patrick Achi. Je mesure l’ampleur des responsabilités qui sont désormais les miennes. Je m’engage à travailler sans relâche avec l’aide de Dieu et le soutien de tous pour réussir cette mission. Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire ! », a-t-elle dit.

Anciennement à la tête du ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné est désormais en charge du ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation. 

La ministre devra trouver des solutions urgentes pour relever significativement l’école ivoirienne minée par plusieurs difficultés, à savoir la problématique du système d’enseignement, la formation rigoureuse des enseignants et des apprenants, le manque de table-bancs par endroits, ainsi que les grèves à répétition des enseignants, élèves et de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), entre autres. Autant de sujets sur lesquels la nouvelle ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation est attendue.

Un parcours qui joue en sa faveur

Face à la lourde charge qui pèse maintenant sur ses épaules, la ministre est à même de relever le défi de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation. Au regard de son parcours, elle devra justifier la confiance placée en elle par le chef de l’État Alassane Ouattara et le Premier ministre Patrick Achi.

Le Professeur Mariatou Koné est :

· Sociologue et anthropologue, première femme ivoirienne Professeur titulaire d’Anthropologie
· Diplômée de l’École des Hautes Études en Sciences sociales (EHESS) France
· Enseignante-chercheure depuis janvier 1995
· Première femme Directrice de l’Institut d’Ethnosociologie (IES) de l’Université Félix Houphouët Boigny (Côte d’Ivoire)
· Directrice générale du Programme National de Cohésion Sociale (PNCS)
· Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l’Indemnisation des victimes de 2016 à 2017
· Ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité de 2017 à 2018
· Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté 2018 à 2021
· Médiatrice pour la paix de la CEDEAO depuis 2013

Mariatou Koné a reçu une distinction des Nations unies pour ses actions en matière de paix et de cohésion sociale le 21 septembre 2018. Elle est également maire de la commune de Boundiali depuis octobre 2018, et Présidente du Comité Régional de Pilotage (CRP) du projet SWEDD.

La ministre a été :

· Présidente du Rotary Club Abidjan Bietry (2012 – 2013)
· Membre de plusieurs bureaux des districts 9100 et 9101 du Rotary International
· Bienfaiteur et Donateur Majeur du Rotary International
· Commandeur dans l’ordre de la solidarité
· Officier de l’ordre national

Mariatou Koné a déjà été experte et consultante internationale :

· dans plusieurs domaines (foncier rural, famille, genre, santé, développement rural, éducation, cohésion sociale…),
· dans plusieurs pays (Côte d’Ivoire, Niger, Mali, Sénégal, Guinée, Burkina, Bénin, Guinée Équatoriale, Cameroun, République Démocratique du Congo, Tchad, etc.)
· auprès de nombreux bailleurs, organismes, organisations et bureaux d’études (UNICEF, Banque Mondiale, UNFPA, CEDEAO, UEMOA, FAO, FIDA, FEM, Union Africaine, NEPAD, CEDEAO, BAD, Europact, SOFRECO, Experco International, Coyne et Bellier, BADEA, ROPPA, etc.)

Elle est l’auteur de plusieurs travaux de recherches et publications sur les questions de genre, santé, famille, foncier rural, cohésion sociale, citoyenneté et développement en Côte d’Ivoire et en Afrique. Il faut aussi noter le poste de Coordinatrice du Laboratoire d’Études Environnementales et Foncières de Côte d’Ivoire (LEEFCI).

D’autres fonctions sont à souligner :

· La seule représentante de l’Afrique Noire dans le cadre de la célébration des femmes diplômées de l’histoire de l’École des Hautes Études en Sciences sociales, L’EHESS Alumini (Paris, France).

· Membre de plusieurs réseaux scientifiques internationaux dont Landnet West-Africa, la Chaire UNESCO, Alimentation Du Monde (ADM), le « Réseau de formation et de recherche en socio-anthropologie de la santé en Afrique de l’Ouest » (REFASA), l’Association euro-africaine pour l’Anthropologie du changement social et du Développement (APAD), le Réseau International des Acteurs Emergents (RIAE), l’association des femmes chercheurs de Côte d’Ivoire.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1761016 : 1.68 mb
MEMORY : 1529560 : 1.46 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.