Côte d’Ivoire : Nouveau gouvernement, qui est Arlette Badou N’Guessan Kouamé, ministre de la Culture, et de l’Industrie des arts et du spectacle ?

Nommée ministre de la Culture dans le premier Gouvernement Achi Patrick du 06 avril dernier, Madame N’GUESSAN née KOUAME Badou Harlette est titulaire d’un master en Communication et Négociation d’Entreprise obtenu à Bruxelles en Belgique. Elue maire en 2018, elle est une femme d’actions dont l’objectif principal est d’apporter le développement à sa communauté. De ses actions, elle a positionné sa ville natale, Arrah comme la première ville Agni de Côte d’Ivoire à disposer des feux tricolores. Cela pour réguler et freiner les nombreux accidents.   

Pour faire face à la mortalité infantile, de ses négociations, elle a obtenu la construction d’un centre de santé mère enfant à Arrah. Aussi s’est-elle battue pour offrir un cadre de vie sain en y résolvant avec le concours du Ministère de l’Environnement l’insalubrité dans sa ville. De ses actions, il faut retenir le curage des caniveaux et surtout le bitumage des différentes rues d’Arrah. Par ailleurs, elle s’est impliquée pour offrir un éclairage parfait des différents quartiers d’Arrah.

Dans la région du Moronou, la nouvelle ministre de la Culture, Mme KOUAME Badou Harlette est également aux soins des populations. Des mariages aux baptêmes religieux en passant par les activités culturelles, sociales, elle ne manque aucun rendez-vous pour témoigner son amour à ses parents. Par exemple, lors de la récente attaque du buffle à Tiémélékro, elle a été d’un apport capital pour le rapatriement du corps de la femme assassinée et le réconfort des différents blessés. D’ailleurs sous sa conduite, le festival des ignames d’Arrah où Bediélouo connait ses lettres de noblesse avec le soutien tous azimuts des institutions de la République ivoirienne et une délégation internationale venue de Bruxelles en 2020.

Sur le volet politique, elle fut la dame de fer de l’Union des Femmes du PDCI RDA d’Arrah avant d’intégrer le RHDP à sa création en 2018. Lors des dernières élections législatives, elle a mobilisé davantage les femmes de la région du Moronou en faveur des candidats de ce bloc politique. Ce qui a permis la razzia du RHDP dans le Moronou face au FPI d’Affi N’Guessan, jadis majoritaire. Outre cela, elle bénéficie du soutien des associations de jeunesse pour lesquelles elle demeure leur modèle. Ce qui a justifié la procession faite dans toutes les 5communes de la région du Moronou lorsqu’elle a été nommée ministre par le Président de la République, son Excellence Alassane OUATTARA.


Blackson Dodo Sylvain et Sercom

Laisser un commentaire

PEAK : 1737672 : 1.66 mb
MEMORY : 1522880 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.