Publicite

Côte d’Ivoire : Partis pour une négociation à Abidjan, des ex - combattants sont sans nouvelles de leurs frères d'armes

Des ex- combattants de la cellule 39 dirigée par Aboudou Diakité, après avoir été empêchés de manifester le lundi 10 décembre 2018 pour revendiquer 18 millions de francs CFA à l'État de Côte d'Ivoire,  à l'instar de leurs ex frères  d'armes ''8400'' insérés dans l'armée ivoirienne, se sont rendus à la gendarmerie  nationale  de Bouaké en vue de dialoguer sur leurs revendications.
Publicite


Sur les lieux, ils ont été informés qu'ils devraient se rendre à Abidjan pour poursuivre le dialogue avec les autorités compétentes.

Ainsi, une délégation de 17 personnes avec à sa tête le président Aboudou Diakité s'est rendue dans la capitale économique avec des autorités sécuritaires de Bouaké pour rencontrer les responsables de droits de l'homme ainsi que des gradés de l'armée ivoirienne.

« Depuis lors, nous restons sans nouvelles et toutes les tentatives pour les joindre sont restées vaines ».

 C'est le message important qui découle de la déclaration  lue devant la  presse  par des ex-combattants de la cellule 39 de la branche Aboudou Diakité, Bamba Alassane, porte-parole circonstanciel de ce groupe  le samedi 22 novembre 2018.

Les ex- combattants revendiquent « La liberté immédiate et sans conditions de nos  frères de nos frères détenus ; le point sur nos revendications à savoir la prime des 18 millions; la procédure de paiement ; la réinsertion et la réintégration des volontaires dans  l'armée que le programme de l'ADDR nous avait promis », a-t-il réclamé.

C'est dans cette angoisse que l'autre camp des ex- combattants dirigé par Ouattara Amadou pleurent encore  un de leur porte-parole, Diomandé Mêgbê, décédé il y'a quelques jours.

Paula K. avec M.K.Arnaud, correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1696424 : 1.62 mb
MEMORY : 1457096 : 1.39 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.