Côte d’Ivoire : PDCI-RDA, Guikahué confirme les décisions du bureau politique de Daoukro et considère hasardeuse la décision de justice

Le secrétariat exécutif du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) avec à leur tête, Maurice Kakou Guikahué a tenu une conférence de presse, ce mercredi, quarante-huit heures après la huitième rencontre du bureau politique, à Daoukro.

Au menu de cette rencontre, les trois points qui ont alimenté l’actualité du parti. Il s’agit notamment de l’assignation en justice du bureau politique relativement à l’annulation de ses décisions du 17 juin 2018 à la demande d’un de leur cadre, Jérôme N’Guessan ; l’utilisation de leur logo par le RHDP parti unifié ; et la rencontre du bureau politique du lundi 24 septembre 2018. 

Considérant comme un fait inédit en Côte d’Ivoire l’assignation en justice d’un parti politique pour l’annulation de ses décisions, Maurice Guikahué, a justifié cela comme « une violation totale de l’article 69 des statuts du PDCI-RDA disposant que les décisions du bureau politique sont insusceptibles d’aucune voie de recours ». Pour lui, cette jurisprudence augure « des perspectives dangereuses pour la Côte d’Ivoire ». 

En guise de dénonciation de cette décision « hasardeuse » de justice du 19 septembre dernier, Maurice Kakou Guikahué a entériné les conclusions de la rencontre du bureau politique de Daoukro réaffirmant les décisions du 17 juin 2018 annulées, à savoir le report du 13ème congrès du PDCI-RDA initialement prévu pour aborder la question du parti unifié après les élections présidentielles de 2020. 

De plus, il a confirmé les autres résolutions du lundi 24 septembre à Daoukro que sont : le retrait du PDCI-RDA du RHDP parti unifié ; la prolongation des mandats du président du parti Henri Konan Bédié, et du bureau national et de toutes les sections ; la création d’une plateforme de collaboration autour de la réconciliation nationale, l’égalité entre ivoirien ; leur participation aux élections régionales et municipales prochaines.

A ce sujet, à quelques heures de l’ouverture des campagnes (28 septembre 2018) pour les élections locales du 13 octobre prochain, le secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA a dénoncé à nouveau l’utilisation du logo du PDCI-RDA par le RHDP parti unifié alors qu’il a rappelé, lors d’une conférence de presse le 29 août dernier, que leur parti n’est plus membre de ce groupement politique.

De fait pour lui, l’usage du logo du PDCI-RDA, qui a pour but de semer la confusion auprès de leur militant et des électeurs, est « du faux et usage de faux », en attendant le délibéré du juge d’instruction sur cette affaire de logo.

Paula K. avec Casimir Boh, Correspondant/Akody.com
   

Laisser un commentaire

PEAK : 1703712 : 1.62 mb
MEMORY : 1499264 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.